Aube        Manche       Meuse/Haute-Marne    
  

Lexique

 

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


  S

Sécurité

Ensemble des objectifs relatifs à la prévention d’accidents et à la limitation de leurs effets.


Sécurité nucléaire

Ensemble des dispositions prises pour assurer la protection des personnes et des biens contre les dangers, nuisances ou gênes de toute nature résultant de la réalisation, du fonctionnement, de l’arrêt, des démantèlements d’installations nucléaires fixes ou mobiles, ainsi que de la conservation, du transport, de l’utilisation et de la transformation des substances radioactives naturelles ou artificielles Note : la sécurité nucléaire implique la sûreté nucléaire.


Séisme

Tremblement de terre, série de secousses, correspondant à des ondes mécaniques émises en profondeur du fait de la relaxation des contraintes tectoniques lors de ruptures et glissement sur des plans de faille.


Séisme de référence

Séisme dimensionnant le mouvement sismique de référence sur le site pour le niveau d’aléa considéré (SMS, SMPP). Le cas échéant (cas du niveau SMPP), il peut s’agir d’un séisme théorique, définit en fonction du spectre de référence pour le site qui combine des parties de spectres de différentes sources possibles proches et lointaines. Pour chaque source sismique, on distingue : 1- le Séisme Maximal Historiquement Vraisemblable (SMHV), défini selon les directives de la RFS I.2.c 2000-01 - le Séisme Majoré de Sécurité (SMS) adapté à l’estimation de l’aléa sismique pour une durée historique en majorant le SMHV de 0,5 en magnitude ou de 1 en intensité. Il est calculé selon les directives de la RFS I.2.c. 2- le Séisme Maximal Physiquement Possible (SMPP) associé à des failles estimées potentiellement actives à l’échelle du prochain million d’années dans le champ de contraintes tectoniques. Il est introduit par la RFS III.2.f, pour les estimations d’aléa sismique sur le très long terme.


Sûreté à long terme

Sûreté en phase de post surveillance ou de post-fermeture.


Sûreté d’exploitation

Sûreté des activités opérationnelles d’exploitation et d’observation.


Sûreté nucléaire

Ensemble des dispositions prises pour assurer le fonctionnement normal d’une installation nucléaire, pour prévenir les accidents ou en limiter les effets, aux stades de la conception, de la construction, de la mise en service, de l’utilisation, de la mise à l’arrêt définitif et du démantèlement d’une installation nucléaire ou d’un dispositif de transport de matières radioactives Sûreté opérationnelle : Déchets obtenus après cisaillage de l'assemblage combustible au moment du traitement, correspondant aux pièces métalliques de l’assemblage (principalement, coques et embouts).


Sûreté opérationnelle

Voir Sûreté d’exploitation.


Saignée

Surexcavation profonde et étroite d'une galerie. Utilisée en particulier dans l'argilite pour réaliser un ouvrage ayant fonction de coupure hydraulique.


Saturée (roche)

Occupation complète par l'eau de la porosité totale de la roche.


Scénario

1-Description d’une ou plusieurs situations données et du cheminement envisagé des événements qui la composent Note : un scénario représente une situation particulière, éventuellement conventionnelle, qui a vocation à rendre compte d’un ensemble de situations similaires possibles 2-Dans le cadre de l’Inventaire national, ensemble d’hypothèses concernant une activité produisant des déchets radioactifs, permettant d’asseoir des prévisions de stocks.


Scénario de gestion des combustibles nucléaires

Ensemble d’hypothèses relatives à la stratégie de gestion du combustible usé du parc électronucléaire. Dans ses études, l’Andra a distingué 1- le scénario S1a : traitement de l’ensemble des combustibles (UOX, URE et MOX) - le scénario S1b : les combustibles MOX ne sont pas traités et la concentration de déchets dans les verres est augmentée par rapport aux colis C vitrifiés produits actuellement - le scénario S1c : les combustibles MOX ne sont pas traités, la concentration de déchets dans les verres n’est pas augmentée 2- le scénario S2 : arrêt du traitement des combustibles (suppose que les combustibles soient considérés comme des déchets, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui).


Scénario de sûreté

Situation ou ensemble de situations du stockage, construite afin de servir de support à un calcul de performances et d’impact. Un scénario représente une évolution particulière du stockage (en exploitation ou en post-fermeture), destinée à couvrir un ensemble de situations similaires dans leurs effets. On distingue : 1- le Scénario d’Évolution Normale (SEN) décrivant le domaine d’évolution normale du stockage 2- les Scénarios d’Évolution Altérée (SEA) couvrant de manière enveloppe une ou plusieurs situations altérées.


Scellement

Ouvrage localisé de faible perméabilité visant à limiter les écoulements d’eau dans les galeries ou les puits fermés du stockage. Note : ce terme a été utilisé antérieurement par l’Andra dans l’acception plus large d’ouvrage de fermeture, incluant le remblai, le terme serrement désignant alors les ouvrages localisés à rôle d’étanchéité.


SCI - Stockage à couverture intacte

Concept de stockage à faible profondeur développé par l'Andra.




Scintigraphie

Examen réalisé à l'hôpital qui consiste à injecter à un patient un produit radioactif, qui varie selon l'organe examiné. Un appareil étudie ensuite les rayonnements émis : le médecin peut ainsi vérifier le bon fonctionnement de l'organe concerné. La substance ne présente pas de danger pour la santé car elle est administrée en toute petite quantité.


SCK/CEN

Centre d’Etudes de l’énergie Nucléaire. Centre d’études de l’énergie nucléaire en Belgique.


SCR - Stockage à couverture remaniée

Concept de stockage à faible profondeur développé par l'Andra.




SD

Seuil de décision.




SDIS 50

Service départemental d'incendie et de secours de la Manche.




SEA

Scénario d’Évolution Altérée.


SEC

Structure expérimentale de couverture.




Secteur de Meuse/Haute-Marne

Zone de 40 Km d’Est en Ouest et 60 Km du Nord au Sud dans laquelle se trouve le laboratoire souterrain.


SEN

Scénario d’Évolution Normale.


SEPC

Sous Ensemble Physico-Chimique.


SFS

Spent Fuel Stability under repository conditions. Projet européen du 5ème PCRD.


SICRAL

SIlice CRome ALuminium. Combustible de la filière UNGG Par extension, désigne aussi les verres PIVER issus des solutions de produits de fission provenant de combustibles de type Sicral.


Sievert

C'est l'unité de dose d'irradiation reçue par un être vivant. Comme cette unité est assez grande, on exprime beaucoup plus souvent les doses biologiques en millisievert, abrégé mSv,soit un millième de sievert.


Site de Meuse/Haute-Marne

Périmètre d’autorisation de construction du laboratoire souterrain de recherche. Il est situé à la limite des départements de la Meuse et de la Haute-Marne.


Situation (de stockage)

Combinaison d’un ou de plusieurs intervalles de temps consécutifs et d’un ou de plusieurs composants du stockage. Utilisée en particulier pour réaliser le découpage temps-espace de l’Analyse Phénoménologique des Situations de Stockage (APSS).


Situation (ou état) sous-critique

Situation (ou état) dans laquelle il n’y a pas de risque de criticité.


Situation altérée

Situation issue d’une évolution naturelle ou d’une intervention humaine, pouvant remettre en cause les performances d’une ou plusieurs fonctions de sûreté.


Situation conventionnelle

Situation altérée de probabilité nulle ou extrêmement faible, étudiée pour en tirer des enseignements au regard de la sûreté.


Situation de référence

Situation servant de support au calcul de référence du scénario d’évolution normale.


Situation enveloppe

Situation dont les effets en terme d’impact majorent les effets d’un ensemble de situations données.


SKB

Svensk Kàrnbrinslehantering AB. Société suédoise de gestion du combustible et des déchets nucléaires.


SKI

Statens Karnkraft Inspektion. Autorité de sûreté nucléaire suédoise.


SMHV

Séisme Maximal Historiquement Vraisemblable .


SMP

Spectre Maximal Plausible et séisme maximal plausible associé.


SMPP

Séisme Maximal Physiquement Possible.


SMS

Séisme Majoré de Sécurité .


Socodei

Filiale d'EDF spécialisée dans le traitement et le conditionnement de déchets faiblement radioactifs.




Soluté (dans l’eau)

Elément en solution dans l’eau.


Soret (effet)

Phénomène non diagonal dans lequel un flux de soluté est généré par un gradient de température (i .e. thermodiffusion).


Sorption

Résultat global de l’ensemble des réactions possibles entre les espèces dissoutes d’un élément et les sites de surface à l’interface entre la matrice solide d’un matériau et une phase aqueuse. Elle comprend des réactions d’échange cationique et de complexation de surface.


Soutènement

Composant d’un ouvrage souterrain ou mécanisme destiné à en assurer la stabilité mécanique pendant la construction.


Spécification de niveau 1 des colis HAVL

Spécification applicable aux familles de colis déjà produites ou en cours de production exprimant les besoins de connaissances de l’Andra pour ses études de faisabilité d’un stockage géologique. Elle est également assortie d’exigences de maîtrise de la qualité. Pour les colis de déchets dont la production n’est pas engagée, cette spécification est restreinte aux besoins de connaissance exprimés par l’Andra.


Spécification de niveau 2 des colis (primaires) HAVL

Document décrivant le domaine de validité des études de faisabilité d’un stockage en formation géologique en identifiant et quantifiant les caractéristiques des colis primaires retenues dans les processus d’études.


Spécification de production

voir Référentiel de production.


Spectre (de réponse élastique)

Spectre de réponse des terrains sur le site, lors du passage des ondes sismiques Note : il dimensionne le mouvement sismique sur le site.


Spectre de référence



Spectre maximal plausible

Niveau de référence proposé pour dimensionner l’aléa sismique sur le site au niveau SMPP.


STE

Station de Traitement des Effluents.


STE2

Station de Traitement des Effluents n°2. Installation de traitement des effluents liquides par co-précipitation, en exploitation sur le site de COGEMA La Hague.


STE3

Station de Traitement des Effluents n°3. Installation de traitement des effluents liquides, en exploitation depuis 1989 sur le site de COGEMA La Hague, produisant des colis de boues bitumées.


STEL

Station de Traitement des Effluents Liquides. Installation de traitement des effluents liquides, en exploitation depuis 1966 sur le site de COGEMA Marcoule, produisant des colis de boues bitumées.


Stockage

Le stockage consiste à mettre " définitivement " à l'abri les déchets radioactifs dont la radioactivité diminuera au fil du temps. Les déchets faiblement et moyennement radioactifs (FMA) représentent 90 % du volume des déchets produits en France.


Stockage (géologique ou profond) de déchets radioactifs

Dépôt organisé de colis de déchets radioactifs conçu pour pouvoir être rendu passif (c'est-à-dire ne pas nécessiter d’intervention humaine) et sûr sur de longues durées.


Stockage définitif

s’entend de la mise en place de combustible usé ou de déchets radioactifs dans une installation appropriée sans intention de les récupérer. Voir aussi Entreposage.


Stockage de déchets de faible et moyenne activité (FMA)

L'immobilisation des colis se fait de deux façons, au Centre de stockage de l'Aube


Stockage réversible

Voir Réversibilité.


Surconteneur

Complément de colisage étanche permettant de transformer les colis primaires de déchets C vitrifiés en colis d’entreposage ou de stockage.


Surveillance

Exploitation des mesures acquises par auscultation des ouvrage et du champ proche pour contribuer à la sûreté d’exploitation et à la sûreté à long terme.


Système (ou stockage) multibarrières

Stockage dont la sûreté repose sur la mise en oeuvre de plusieurs barrières aussi indépendantes que possible.


Système de confinement

Système de confinement Ensemble de moyens ou de dispositifs assurant, pour des périodes de durée appropriée, le confinement de la radioactivité.