Aube        Manche       Meuse/Haute-Marne    
:
  

Fin des travaux au Centre de stokage de la Manche

Suite au tassement de la couverture détecté en 1999 (stabilisé depuis), dû à l'affaissement de certains colis, la décision a été prise, en accord avec l'ASN, de procéder à la vérification de la membrane et de combler ce tassement.

La première étape des travaux, débutés le 16 octobre 2009, a consisté à enlever la partie supérieure de la couverture pour accéder à la membrane située au milieu de celle-ci. Après plusieurs jours de travaux de terrassement et lorsque les conditions météorologiques se sont révélées suffisamment favorables, la membrane a été entièrement dégagée sur la zone concernée. Elle a alors été scrupuleusement inspectée.

Cette inspection a confirmé que la membrane était intacte, cette dernière ayant épousé la forme du tassement sans se déchirer. La membrane s'est donc comportée de façon conforme aux spécifications retenues lors de sa conception.

L'inspection terminée, les équipes sur place ont découpé une partie de cette membrane pour pouvoir accéder à la partie située sous la membrane. Cela a permis de combler le tassement et de remodeler la forme des couches inférieures.

Cette opération de comblement terminée, une nouvelle portion de membrane a été ressoudée au reste de la membrane déjà en place pour assurer l'étanchéité de l'ensemble.

La dernière phase des travaux a consisté à reconstituer la partie supérieure de la couverture dans son état initial (repositionnement des différentes couches).

Lors de ces travaux, des échantillons de membrane ont été prélevés pour être analysés en laboratoire et viendront compléter les analyses des prélèvements réalisés tous les 5 à 10 ans, afin d'en étudier le vieillissement. Les résultats seront diffusés dans le bilan annuel de surveillance.

A plus long terme, la question de la pérennité de la couverture va continuer à être précisée. Dans un rapport en cours d'instruction par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l'Andra a évalué plusieurs solutions techniques pour proposer une démarche d'améliorations progressives tirant parti du système de couverture déjà en place.

 

 

Deux mois de travaux en images 

Lundi 26 octobre : Décapage de l'épaisseur de la terre végétale.  Roulage de la partie supérieure de la terre végétale engazonnée. Ces rouleaux seront réutilisés au moment de la reconstitution de la couverture végétale  
Lundi 26 octobre : Décapage de l'épaisseur de la terre végétale. Roulage de la partie supérieure de la terre végétale engazonnée
Décapage de la terre végétale et découverte des schistes mélangés au sable. Mardi 27 octobre : Poursuite de la découverte des schistes.
Décapage de la terre végétale et découverte des schistes mélangés au sable. Mardi 27 octobre : Poursuite de la découverte des schistes.
Mercredi 28 octobre : Vue de la zone d'entreposage des matériaux. Début du terrassement des schistes panneau 102 (Nord)
Mercredi 28 octobre : Vue de la zone d'entreposage des matériaux. Début du terrassement des schistes panneau 102 (Nord)
Reconnaissance de l'épaisseur des schistes situés au - dessus de l'affaissement. Les matériaux situés au - dessus de l'affaissement sont saturés d'eau : le fond de la dépression (baignoire) apparaît étanche.
Reconnaissance de l'épaisseur des schistes situés au - dessus de l'affaissement. Malgré l'eau contenue par les matériaux situés au-dessus de l'affaissement, le fond de la dépression apparaît étanche.
Contrôle de l'épaisseur des sables sur membrane Jeudi 29 octobre : Confirmation que la dépression est saturée en eau. La zone d'affaissement est balisée en zone contrôlée. Le personnel doit intervenir en tenue spécifique avec le port du dosimètre.
Contrôle de l'épaisseur des sables sur membrane Jeudi 29 octobre : Confirmation que la dépression contient de l'eau. La zone d'affaissement est balisée en zone contrôlée. Le personnel doit intervenir en tenue spécifique avec le port du dosimètre.
Pompage de l'eau Pompage de l'eau et retrait des matériaux à la main. Les matériaux sont conditionnés dans des big bags. Ils sont considérés comme des déchets conventionnels.
Pompage de l'eau Pompage de l'eau et retrait des matériaux à la main. Les matériaux sont conditionnés dans des big bags. Ils sont considérés comme des déchets conventionnels.
Mise en place de l'appareil de contrôle du tritium. Panneau 103 E, au sud de la fouille : dégagement des sables, en partie supérieure à la pelle mécanique, puis à la main pour les dix derniers centimètres.
Mise en place de l'appareil de contrôle du tritium. Panneau 103 E, au sud de la fouille : dégagement des sables, en partie supérieure à la pelle mécanique, puis à la main pour les dix derniers centimètres.
Mise en stock des schistes et préparation des fossés pour la gestion des eaux.  Vendredi 30 octobre : Examen d'une soudure.
Mise en stock des schistes et préparation des fossés pour la gestion des eaux. Vendredi 30 octobre : Examen d'une soudure.
Examen d'une zone de soudure.  Vue du chantier de nuit. 
Examen d'une zone de soudure. Vue du chantier de nuit.
Découpe de la membrane pour prise d'échantillon et contrôles.  La membrane est découpée morceau par morceau. 
Découpe de la membrane pour prise d'échantillon et contrôles. La membrane est découpée morceau par morceau.
De gauche à droite, vue du drain sous membrane déformé et de la membrane de renfort.   Vue de l'affaissement.
De gauche à droite, vue du drain sous membrane déformé et de la membrane de renfort. Vue de l'affaissement.
 A l'endroit de l'affaissement apparaissent un trou et une fissure. Le trou est comblé par des gravillons. L'équipe utilise une aiguille vibrante pour faciliter la répartition des matériaux. 
A l'endroit de l'affaissement apparait un trou. Le trou est comblé par des gravillons. L'équipe utilise une aiguille vibrante pour faciliter la répartition des matériaux.
Préparation de la nouvelle membrane.  Un géotextile est installé pour protéger la membrane. 
Préparation de la nouvelle membrane. Un géotextile est installé pour protéger la membrane.
 Pose de la membrane bitumineuse.  La nouvelle et l'ancienne membrane sont soudées.
Pose de la membrane bitumineuse. La nouvelle et l'ancienne membrane sont soudées.
Les soudures sont contrôlées par ultrasons. L'étanchéité de la membrane est assurée, les drains opérationnels. La reconstitution de la partie supérieure de la couverture peut se poursuivre.    Mise en place des schistes
Les soudures sont contrôlées par ultrasons. L'étanchéité de la membrane est assurée, les drains opérationnels. La reconstitution de la partie supérieure de la couverture peut se poursuivre. Mise en place des schistes.
 Caniveau mis en place  Cibles en attente de repositionnement
Mise en place du caniveau. Repositionnement des cibles
Terrain remis à l'état initial et prés à être engazonné   
 Remise du terrain à l'état initial, prés à être engazonné  

 

  
  
  

Vue de coupe de la couverture du Centre de stockage de la Manche 

Vue de coupe de la Couverture du centre de stockage de la Manche

Jeudi 10 Décembre 2009