Aube        Manche       Meuse/Haute-Marne    
  

Retour de l'ASN sur l'étude de la stratification du tritium dans la nappe du centre

Le 13 novembre dernier,  l'Autorité de sûreté nucléaire a confirmé dans un courrier adressé à l'Andra que le plan réglementaire de surveillance (PRS) du centre de stockage de la Manche, mis en place notamment pour suivre l'évolution du tritium dans la nappe,  « répond aux exigences réglementaires, qu'il est adapté au contexte hydrogéologique très particulier du site et qu'il n'a pas lieu d'être modifié ».

Cet avis fait suite aux résultats d'une étude du phénomène de stratification du tritium dans la nappe sur et autour du CSM menée en 2014 par l'Andra. Cette étude prolongeait une autre étude, dite « expertise tritium », effectuée en 2012 à la demande de la commission locale d'information (CLI) du CSM
par l'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'ouest (ACRO).

L'Andra, s'est engagée, en accord avec l'ASN à renouveler tous les 5 ans une étude de stratification du tritium, en complément des mesures effectuées dans le cadre de son plan réglementaire de surveillance. Ces nouvelles campagnes n'étant pas indispensables à la maîtrise des risques liés au stockage elles permettront cependant d'approfondir les connaissances sur la contamination de la nappe.

 

  
  
  

Lundi 27 Novembre 2017