Aube        Manche       Meuse/Haute-Marne    
  

Les déchets stockés

Pendant ses 25 années d'exploitation, le centre a reçu un volume total de 527 225 m3 de déchets de faible et moyenne activité.

  

D'où viennent ces déchets ?

Les déchets de faible et moyenne activité (FMA), contenant des atomes radioactifs essentiellement à vie courte (de période radioactive inférieure ou égale à 31 ans comme, par exemple, le cobalt 60 ou le césium 137), sont surtout des déchets liés au fonctionnement des installations nucléaires (traitements d'effluents liquides ou filtration des effluents gazeux) et à leur maintenance (vêtements, outils, filtres, etc.). Ils peuvent également provenir d'opérations d'assainissement ou de démantèlement de telles installations.

  

Malgré leur appellation de déchets à vie courte, ils peuvent aussi contenir des atomes radioactifs à vie longue comme le plutonium.

 

En 1969, la réglementation étant différente de celle d'aujourd'hui, il était possible de stocker en surface des colis contenant des atomes radioactifs à vie longue sans limitation. La notion de durée de vie n'intervenait pas dans le stockage. En 1977, une première restriction apparaît. Mais c'est seulement en 1984, date de la parution de la règle fondamentale de sûreté émise par l'Autorité de sûreté nucléaire, que la quantité des atomes radioactifs à vie longue présente dans les colis est limitée à une très faible concentration (3 700 becquerels par gramme par colis).

 

Ces proportions sont toujours en cours au Centre de stockage FMA dans l'Aube, qui depuis 1992, accueille cette catégorie de déchets.

 

Courte ou longue, quelle durée de vie pour un déchet radioactif ?

On distingue les déchets dont les principaux atomes radioactifs ont une période radioactive courte (inférieure ou égale à 31 ans) de ceux qui ont une période radioactive longue (supérieure à 31 ans et pouvant aller jusqu'à plusieurs centaines de milliers d'années). Du fait de la décroissance radioactive, on considère que les déchets à vie courte ne présentent généralement plus de risque au bout de 10 périodes radioactives soit environ 300 ans.

 

Chiffres clés

Les déchets de faible et moyenne activité à vie courte répertoriés en France au 31 décembre 2007 :

 

792.695 m3 soit 68,8% du volume total des déchets radioactifs
< 0,03 % de la radioactivité totale des déchets radioactifs

 

 

Pour en savoir plus : voir le détail des déchets stockés
FICHE N° BAN 1 issue de l'inventaire national des déchets radioactifs

 

  
  
  

  

Volume de déchets stockés par producteur de déchets radioactifs
Volume de déchets stockés par producteur de déchets radioactifs (Source Inventaire national des matières et déchets radioactifs, édition 2009)

Page mise à jour le Vendredi 24 Septembre 2010 à 11h33