Aube        Manche      Meuse/Haute-Marne    
  

Un observatoire pérenne de l'environnement pour le projet Cigéo


Dans le cadre du projet de Centre Industriel de stockage géologique Cigéo, l'Andra a mis en place en 2007 un "Observatoire pérenne de l'environnement" (OPE). L'objectif de ce dispositif est d'établir un "état des lieux" de l'environnement aux alentours du futur stockage  et de surveiller son évolution pendant toute la durée de son exploitation.

 

L'OPE doit ainsi permettre :

  • D'établir sur 10 ans un état des lieux de l'environnement du stockage, aussi bien physique et chimique, que biologique et radiologique,
  • De conserver la mémoire de cet environnement
  • De préparer un plan de surveillance environnemental du futur centre de stockage,
  • De connaître et comprendre la sensibilité/vulnérabilité des espèces et écosystèmes
  • De comprendre les interactions entre les différents milieux environnementaux et suivre leur évolution
  • De définir l'origine de toute perturbation observée.

 

La zone d'observation de l'OPE couvre une superficie de 900 km² autour du Centre de Meuse/Haute-Marne et des futures installations de Cigéo.

Ce vaste espace d'étude regroupe plusieurs écosystèmes (forêt, prairies, grandes cultures, petits cours d'eau) dans un même contexte climatique. Le système d'observation mis en place par l'OPE permettra de suivre sur le long terme ces différents milieux et leur biodiversité en s'attachant à comprendre leurs évolutions et d'identifier l'origine des perturbations, qu'elle soit locale, régionale ou globale.

 

Les dispositifs d'observation et d'expérimentation

 

Depuis 2007, de nombreux outils et moyens d'observation et d'expérimentation sont mis en place sur la zone OPE, afin de disposer de données couvrant tous les compartiments de l'environnement :

  • Un site expérimental forestier de 143 hectares équipé d'une tour à flux et de 3 stations de suivi biogéochimique implanté dans la forêt de Montiers sur Saulx. Il s'agit d'étudier les interactions entre différents compartiments de l'environnement (sol, biosphère, atmosphère);
  • Une station atmosphérique située à Houdelaincourt équipée d'un pylône de 120 m, dédiée au suivi climatique, au suivi de la qualité de l'air et aux prélèvements d'échantillons d'air et de particules;
  • 5 stations de suivi en continu des eaux et du milieu aquatique;
  • Des images satellites et aériennes permettant notamment de suivre l'évolution des paysages, de l'occupation des sols, ainsi que leur état;
  • Des réseaux d'observations et d'inventaire pour la faune, la flore, la forêt, les sols, les productions agricoles et l'eau;
  • Une écothèque pour la préparation et la conservation des échantillons.

 

 

Un outil scientifique local ouvert sur le monde

 

Les méthodologies déployées s'appuient sur l'expertise d'une dizaine d'organismes partenaires nationaux et internationaux spécialistes de leur domaine (CNRS, ONF, LNE, INRIA, agences de l'eau, etc.) dont l'Andra applique les protocoles expérimentaux et avec qui elle partage ses résultats. Ainsi l'ensemble du dispositif permet de générer plus de 85.000 données par an contribuant ainsi aux recherches nationales et internationales en sciences de l'environnement.

 

A ce titre, il a reçu le label SOERE, qui le reconnaît comme Système d'Observation et d'Expérimentation au long terme pour la Recherche et Environnement. Ce label est attribué par l'Alliance de recherche pour l'environnement AllEnvi qui sélectionne les projets contribuant à la cohérence des recherches environnementales au niveau national.

 

 

L'écothèque, véritable bibliothèque de l'environnement

 

Pour assurer la traçabilité et la pérennité des données recueillies par l'OPE, l'Andra s'est doté d'une écothèque. Ce bâtiment de haute technologie, permettra de préserver la mémoire de la qualité de l'environnement d'aujourd'hui pour être capable de l'analyser demain, avec des méthodes qui seront peut-être plus sensibles, ou pour y rechercher des éléments qui n'ont pas été analysés aujourd'hui.

 

La grande diversité des échantillons conservés fait de l'écothèque une infrastructure unique en France et dans le monde. Elle sera en effet la seule à conserver des échantillons prélevés dans l'ensemble des écosystèmes d'un même territoire incluant des éléments de la chaîne alimentaire humaine.

 

Conservés par cryogénie à -175°C ou à sec sur les 1730m linéaires de la pédothèque les échantillons sont issus de :

 

  • Terrains agricoles : sol, céréales, colza, maïs, fourrages,
  • Forêts : sol, bois, feuilles d'arbres, champignons, lichen, mousses, pédofaune, gibier
  • Système aquatique : poisson (filets et foies),
  • Chaîne alimentaire : lait, fromage, miel, pollen, légumes et fruit

 

L'Ecothèque est intégrée au réseau international des écothèques IESB (International Environmental Specimen Bank Group) ainsi qu'au réseau ESBB (European, Middle Eastern & African Society for Biopreservation & Biobanking).

 

Pour en savoir plus : Visitez le site de l'OPE

 

L'environnement local exposé au grand public

 

En plus de sa vocation scientifique, l'écothèque dispose également d'un vaste espace d'information sur les sciences de l'environnement et la découverte des écosystèmes locaux. Son objectif est de sensibiliser le visiteur à la biodiversité, l'observation et la protection de son environnement.

 

La scénographie, construite autour des paramètres à l'étude par l'OPE et ses partenaires, permet de découvrir la complexité de l'environnement local en abordant l'ensemble des facettes qui le constitue : le sol, l'eau, l'air, la biodiversité et les différents écosystèmes de la zone. Le visiteur est ainsi placé comme un observateur des écosystèmes locaux, l'amenant à apprécier sa diversité et à comprendre les facteurs qui peuvent les modifier. Cet espace d'information ayant été intégré dès l'origine de la conception du bâtiment, des fenêtres permettent de voir la pédothèque et la salle de conservation cryogénique qui constituent le cœur de l'écothèque.

 

Tablettes tactiles en main, le visiteur est amené à interagir avec la fresque pour visionner les contenus multimédias de l'exposition. Pour les plus jeunes, un chariot d'expérimentation permet de mettre les mains à la pâte en réalisant des expériences simples et des jeux pour mettre en évidence certaines caractéristiques de notre environnement. Pour compléter la visite, une ruche pédagogique à l'extérieur offre la possibilité de voir de près et sans danger l'organisation d'une ruche et l'activité des abeilles.

 

Pour organiser votre visite :  http://www.andra.fr/andra-meusehautemarne/pages/fr/menu18/visiter-nos-installations-en-meuse-haute-marne-1516.html>

 

 
 
OPE mesures
Prélèvements dans l'environnement
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Tour à flux
Tour à flux
 
 
 
 
 
 
 
 
Ecothèque
Ecothèque
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cuve de cryogénie
Cuve de cryogénie
 
Pédothèque
Pédothèque
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Espace d'informations écothèque
Espace d'informations écothèque
Page mise à jour le Vendredi 27 Mai 2016 à 17h36