Accueil

  

Potentiel géothermique de Bure : la cour d'appel confirme la probité de l'Andra

Par une décision du 23 mars 2017, la Cour d'appel de Versailles a débouté les associations qui accusaient l'Andra d'avoir volontairement sous-estimé le potentiel géothermique de la couche géologique destinée à implanter le projet Cigéo, au motif que "l'examen attentif de (leur) argumentation ne permet pas de caractériser contre l'Andra la moindre faute".

L'Andra se félicite de cette décision et souligne que les données et leur interprétation, transmises en toute transparence, n'ont jamais été contestées par les contre-expertises qui ont eu lieu.


Lire le communiqué de presse

 

  
  
  
Jeudi 23 Mars 2017