Accueil

  

Lexique

 

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


  T

T1

Atelier de cisaillage-dissolution, rattaché à l’usine UP3 du site de COGEMA La Hague, en exploitation depuis 1994.


T7

Atelier de vitrification, rattaché à l’usine UP3 du site de COGEMA La Hague, en exploitation depuis 1992.


Taux de combustion

Rapport, habituellement exprimé en pourcentage, du nombre de noyaux atomiques d’un élément ou d’un ensemble d’éléments donnés qui disparaissent par combustion nucléaire au nombre de noyaux initiaux.


Taux de Combustion Thermique

Energie produite par la fission nucléaire, rapportée pour le combustible REP, à la tonne de Métal Lourd (tML) Note : grandeur généralement relative à l’assemblage combustible entier et exprimée en MWj/t ou GWj/t.


TC

Taux de Combustion.


TCT

Taux de Combustion Thermique.


TDB

Thermodynamic Data Base.Banque de données thermodynamiques coordonnée par l'AEN de l'OCDE.


Tectonique

Ensemble des déformations (failles, plis, etc.), d’origine géodynamique interne, qui affectent le milieu géologique. Mécanisme d’acquisition de ses déformations lié aux processus d’évolution de la lithosphère à l’échelle globale (tectonique des plaques).


Terme source

Dans un modèle mathématique, expression de la nature, de la quantité et de la cinétique de relâchement des produits radioactifs d’une installation nucléaire soit en conditions normales de fonctionnement, soit au cours d’un accident réel ou supposé Note : le « terme source » sert à évaluer les conséquences d’un rejet radioactif dans l’environnement.


Terres rares

Dénomination commune des lanthanides et de leurs oxydes. Il s’agit d’une quinzaine d’éléments chimiques présentant des structures et des propriétés similaires. On les trouve en proportions variables dans certains minerais (monazite). On utilise les terres rares dans l’électronique, le magnétisme (têtes de lecture audio), l’automobile (pots catalytiques), les écrans de téléviseurs, etc.


TFA

Très faible activité.




Thermo Hydro Mécanique (THM)

Se dit des essais, modèles ou codes de calcul faisant intervenir des phénomènes thermiques, hydrauliques, mécaniques et les liens entre ces phénomènes. Lorsque d’autres phénomènes sont également pris en compte, on distingue les essais, modèles ou codes de calcul : 1- Thermo Hydro Mécanique et Chimique (THMC) lorsque les phénomènes chimiques interviennent 2- Thermo Hydro Mécanique Chimique et Radioactif (THMCR) lorsque les phénomènes chimiques et radioactifs interviennent.


THM

Thermo Hydro Mécanique.


THMC

Thermo Hydro Mécanique et Chimique.


THMCR

Thermo Hydro Mécanique Chimique et Radiologique.


tML (i)

tonne de Métal Lourd (Initial). (Initial) : unité relative à la masse de métal introduite à la fabrication de la céramique. La tUMI (U = uranium) ne s’applique qu’au combustible UOX alors que la tMLI, plus générale, couvre la somme de métal combustible (uranium + plutonium + américium pour les MOX). La notion de tML sous-entend implicitement « Initial ».


Toit (d’une formation géologique)

Limite supérieure de la formation (géologique).


Tonne de métal lourd (tML)

Unité relative à la masse de métal combustible (uranium ou uranium + plutonium + américium pour les MOX) introduite à la fabrication du combustible. La notion de tML sous-tend implicitement « initial ».


Toxique chimique

Elément susceptible d’induire des effets néfastes sur la santé humaine en cas d’ingestion et/ou d’inhalation. Note : les toxiques considérés à ce stade dans le dossier 2005 argile sont l’arsenic, le cadmium, le cyanure, le chrome, le mercure, le nickel, le plomb, l’antimoine, le sélénium, le bore, l’uranium, le béryllium, l’amiante).


TRACES

Transport RéActif de Contaminants dans les Eaux Souterraines. Code de calcul en éléments finis mixtes et discontinus (2D - 3 D) d'écoulement et de transfert monophasique d'eau en milieu poreux saturé, prenant en compte certaines réactions chimiques (développé par l'Institut de Mécanique des Fluides et des Solides de Strasbourg en collaboration avec l’Andra).


Traceurs radioactifs

Eléments utilisés dans l'industrie pour contrôler certains procédés de fabrication. Grâce à une pincée d'atomes d'argon-41 radioactifs, par exemple, les ingénieurs suivent et améliorent la production de l'essence destinée aux réservoirs des automobilistes.


Traitement d’un déchet

Ensemble d’opérations mécaniques, physiques ou chimiques ayant pour but de modifier les caractéristiques des déchets. L’objectif du traitement est de rendre les déchets propres au conditionnement


Traitement du combustible usé

Procédé mis en oeuvre sur du combustible usé et consistant à séparer l’uranium et le plutonium (qui représentent environ 97 % de la masse) des produits de fission.


Transfert

1. Déplacement des colis de déchets à l’intérieur du site de stockage Note : par opposition au transport de colis à l’extérieur du site 2. Voir les deux premières définitions de Transport.


Transitoire (chimique) (hydraulique) (thermique)

Intervalle de temps pendant lequel un système n’est pas à l’équilibre (chimique), (hydraulique) ou (thermique).


Transmutation

Les désintégrations radioactives et les réactions nucléaires changent la nature des noyaux. Ainsi, l'uranium se transforme, par fission, en éléments beaucoup plus légers, comme l'iode ou le césium. Des transmutations provoquées par des neutrons peuvent être utilisées pour transformer des noyaux radioactifs en des éléments stables ou moins radioactifs. Ces techniques sont difficiles à mettre en œuvre, mais pourraient être utilisées à l'avenir pour faire disparaître certains déchets radioactifs.


Transport

1. Phénomènes concourant au déplacement des radionucléides depuis les déchets conditionnés 2. De manière générale, déplacement d’eau, de gaz ou de solutés 3. Déplacement des colis de déchets sur voie publique, entre un site de production ou d’entreposage et une installation de stockage.


Tritium

Isotope radioactif de l’hydrogène, dont le noyau comporte deux neutrons et un proton.


TSX

Tunnel Sealing eXperiment. Essai d'un scellement mené dans le laboratoire souterrain canadien en milieu granitique.