Accueil

  

Lexique

 

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


  B

B4c

Carbure de Bore.


Barrière (de confinement)

Dispositif capable d'empêcher ou de limiter la dispersion des matières radioactives ou d’autres substances.


Barrière géologique

Partie de la géosphère dont on convient de mobiliser les caractéristiques pour limiter la dispersion de radionucléides ou d'autres substances.


Barrière ouvragée (argileuse)

Matériau ou dispositif à base d'argile gonflante (en anglais, Buffer, tampon), interposé entre les colis de combustibles usés et la roche et considéré à titre de variante pour les déchets C vitrifiés.


Barrois (calcaires du)

Formation calcaire appartenant au Kimméridgien terminal - Tithonien Note : cette formation est affleurante sur le plateau de Bure chets C vitrifiés.


Bâtibulle

bâtiment abri protégeant les alvéoles de stockage de faibles activités.


BCS

Bureau de contrôle et de surveillance.




BDS

Bac du séparatif, exutoire du CSM des "effluents à risque".




Becquerel (Bq)

Unité légale utilisée pour la mesure de la radioactivité. 1 Bq correspond à une désintégration subie par un radionucléide par seconde. Cette unité remplace le curie. On emploie plus couramment ses multiples


Bentonite

1. Roche argileuse formée principalement de minéraux argileux du groupe des smectites (par exemple, montmorillonite) Note : la bentonite MX 80, étudiée pour la réalisation de scellements et barrières ouvragées, contient plus de 80 % de montmorillonite 2. Matériaux constituant les scellements, bouchons d’alvéoles et barrière ouvragée argileuse.


BIOCLIM

Modelling Sequential BIOsphere Systems under CLIMate Change for Radioactive Waste Disposal. Projet européen de recherche, unissant la France, l’Espagne, l’Allemagne, la Belgique, le Royaume-Uni et la République Tchèque pour l’établissement des bases scientifiques nécessaires à la prise en compte des changements climatiques à très long terme dans les modèles d’évaluation de sûreté du stockage en formation géologique profonde.


BIOMASS

BIOsphere Modelling and ASSessment. Programme de l’AIEA lancé en 1996 pour améliorer les capacités de modélisation des transferts des radionucléides dans l’environnement et faire émerger un consensus international, notamment sur la description de biosphères de référence et leur caractérisation par le biais d’une analyse standardisée.


BIOMOVS

BIOspheric Model Validation Study – Etude de validation des modèles de la biosphère. Projet du début des années 1990, coordonné par le « Swedish Radiation Protection Institute », réalisé en 2 phases : validation des modèles de biosphère pour l’évaluation à long terme de la sûreté des sites de stockage de déchets radioactifs et développement des outils de représentation la biosphère.


Biosphère

Ensemble des écosystèmes, comprenant tous les êtres vivants et le milieu où ils vivent.


Biosphère de référence

Modèle de biosphère retenu en référence dans le cadre d'un calcul de sûreté et désignant un ensemble de composantes : le climat local, la végétation et la faune, les sols, la géomorphologie, la géologie, l’hydrologie de surface et l’hydrogéologie, les activités humaines locales.


Blocage de déchets radioactifs

Immobilisation par prise en masse au sein d'un matériau de façon à obtenir un produit solide, compact et stable, physiquement non dispersable.


Bouchons (d'alvéoles)

Dispositifs en tête d’alvéole, distingués selon leur fonction : 1- le bouchon métallique, qui assure la protection du personnel contre les rayonnements (pour les alvéoles de colis C et de combustibles usés) pendant la phase d’exploitation et d’observation 2- le bouchon d'argile, qui assure, après resaturation, l'étanchéité hydraulique de l'alvéole 3- le bouchon de béton, qui assure le confinement mécanique du bouchon d'argile.


Boues bitumées

Déchet résultant de l'enrobage de boues radioactives (issues du traitement de liquides radioactifs) dans du bitume (goudron, asphalte).


Boulon (d'ancrage)

Composant du soutènement constitué essentiellement d'une tige en acier ou en composite fibre de verre - résine, installée dans un trou foré dans le terrain à soutenir et solidarisé avec celui-ci par un ancrage Note : l’ancrage peut être réparti sur toute la longueur (coulis de ciment ou résine) ou ponctuel au fond du trou (ancrage mécanique ou à la résine).


BRGM

Bureau de Recherches Géologiques et Minières.


BRIGHT

coupled deformation, BRIne, Gas and Heat Transport. Code de couplage de la déformation et des transports de la saumure, du gaz et de la chaleur, développé et utilisé par l’UPC de Barcelone.


BRS

Bac du réseau séparatif, bac recevant les effluents venant d'un ouvrage de stockage ou d'un groupe d'ouvrages.