Des chiffres et des rayons



L’homme est en permanence exposé à la radioactivité naturelle qui l’entoure. À cette radioactivité présente naturellement
dans l’environnement s’ajoute de la radioactivité produite par les activités humaines : médecine, industrie nucléaire,
activités militaires…
Les effets de la radioactivité sur les organismes vivants sont exprimés en sieverts (Sv). L’exposition moyenne d’un Français
est d’environ 2,4 millisieverts (mSv) par an à la radioactivité naturelle et d’environ 1,3 millisievert par an à la radioactivité artificielle.



  • 1%
L’industrie, la recherche et les essais nucléaires ajoutent dans l’environnement environ 1% de la radioactivité à laquelle nous sommes exposés chaque année.
    1%
    L’industrie, la recherche et les essais nucléaires ajoutent dans l’environnement environ 1% de la radioactivité à laquelle nous sommes exposés chaque année.
  • 5%
L’eau et les aliments que nous consommons sont radioactifs, ils contribuent en moyenne à 5% de notre exposition annuelle.
    5%
    L’eau et les aliments que nous consommons sont radioactifs, ils contribuent en moyenne à 5% de notre exposition annuelle.
  • 8 % en moyenne de la radioactivité à laquelle nous sommes exposés provient de l’espace. 
En fonction de l’altitude, cette exposition est plus ou moins élevée.
    8 % en moyenne de la radioactivité à laquelle nous sommes exposés provient de l’espace.
    En fonction de l’altitude, cette exposition est plus ou moins élevée.
  • Les actes médicaux que nous pratiquons représentent une source importante d’exposition aux rayonnements ionisants (35 %).
    Les actes médicaux que nous pratiquons représentent une source importante d’exposition aux rayonnements ionisants (35 %).
  • La radioactivité provenant des sols, et notamment le radon (gaz radioactif naturel), représente 51 % de notre exposition annuelle.
    La radioactivité provenant des sols, et notamment le radon (gaz radioactif naturel), représente 51 % de notre exposition annuelle.
  • Dose moyenne que représentent les rejets d’une centrale nucléaire en France.
    Dose moyenne que représentent les rejets d’une centrale nucléaire en France.
  • Dose reçue au cours d’une radiographie dentaire panoramique.
    Dose reçue au cours d’une radiographie dentaire panoramique.
  • Dose reçue lors d’un vol aller-retour Paris-New York.
    Dose reçue lors d’un vol aller-retour Paris-New York.
  • Dose maximale autorisée pour les installations nucléaires en France. 
Les rejets de ces installations ne doivent pas engendrer d’exposition du public supérieure à cette limite.
    Dose maximale autorisée pour les installations nucléaires en France.
    Les rejets de ces installations ne doivent pas engendrer d’exposition du public supérieure à cette limite.
  • Exposition médicale moyenne d’un Français chaque année.
    Exposition médicale moyenne d’un Français chaque année.
  • Dose moyenne en France, due à l’exposition au radon, gaz radioactif produit par l’uranium qui se trouve naturellement dans les roches.
    Dose moyenne en France, due à l’exposition au radon, gaz radioactif produit par l’uranium qui se trouve naturellement dans les roches.
  • Exposition moyenne d’un habitant de La Paz, ville du Pérou perchée à 3 660 mètres d’altitude.
    Exposition moyenne d’un habitant de La Paz, ville du Pérou perchée à 3 660 mètres d’altitude.
  • Dose reçue par un patient qui effectue un scanner du corps entier.
    Dose reçue par un patient qui effectue un scanner du corps entier.
  • Dose moyenne à laquelle sont exposés les habitants de certaines régions du monde, dont les sols sont riches en thorium. En Inde et au Brésil, par exemple.
    Dose moyenne à laquelle sont exposés les habitants de certaines régions du monde, dont les sols sont riches en thorium. En Inde et au Brésil, par exemple.
  • Dose maximale cumulée autorisée pour les travailleurs japonais intervenant sur la centrale de Fukushima après l’accident.
    Dose maximale cumulée autorisée pour les travailleurs japonais intervenant sur la centrale de Fukushima après l’accident.
next_rub