Quiz de fin

En savoir plus
  • 1 / 10
    Est-ce l’homme qui a inventé la radioactivité ?
    • Non
    • Oui
    La radioactivité est un phénomène naturel.
    Les éléments naturellement radioactifs sont présents sur toute la planète, dans l’atmosphère, dans la croûte terrestre et même dans notre alimentation. Voilà pourquoi tout ce qui nous entoure est radioactif.
    La Terre et les êtres vivants sont donc plongés dans un véritable bain de radioactivité.
    Ce n’est toutefois que récemment (à peine plus de cent ans) que l’homme a découvert, avec les travaux d’Henri Becquerel, cette radioactivité ambiante.
    Et depuis les années 1930, l’homme sait reproduire artificiellement ce phénomène.
  • 2 / 10
    Y a-t-il un rapport entre la grotte de Lascaux et la radioactivité ?
    • oui
    • non
    En prenant en compte la radioactivité présente naturellement sur Terre depuis sa création et la décroissance naturelle des atomes radioactifs au fil du temps, il est possible de dater des vestiges archéologiques ou préhistoriques.
    C’est la technique de la datation radiométrique. La plus connue est la datation au carbone 14, utilisée, en archéologie notamment.
    La détermination de l’âge se fait en comparant la teneur en carbone 14 de l’échantillon ancien et la teneur d’un objet identique actuel. Plus le vestige est ancien, plus sa teneur en carbone 14 est faible. C’est cette méthode qui a été utilisée pour dater les peintures de la grotte de Lascaux et estimer leur âge : quelques 17 000 ans.
  • 3 / 10
    Est-ce que je peux me transformer en monstre vert en étant exposé à la radioactivité ?
    • oui
    • non
    Aucune chance de se transformer en Hulk !
    Mais la radioactivité n’est pas sans risque sur l’organisme. L’homme peut être exposé à la radioactivité de manière externe ou interne, pour une durée plus ou moins longue et de manière plus ou moins forte. Les risques encourus lors d’une exposition à la radioactivité dépendent de tous ces facteurs, mais aussi de la radiosensibilité de chaque individu, du type de rayonnement et des radionucléides mis en cause.
    Ainsi, si la radioactivité à des doses naturelles n’est pas dangereuse, une exposition trop forte peut provoquer des effets immédiats tels que des brûlures et des nausées, ou des effets très graves à long terme tels que certains cancers.
  • 4 / 10
    Pourrait-il se passer en France ce qui s’est passé à Fukushima ?
    • Oui
    • Non
    On ne peut pas l’exclure. En matière de nucléaire comme ailleurs, le risque zéro n’existe pas..
    Toutefois, pour éviter tout accident qui aurait des conséquences dramatiques, des systèmes de sécurité et des règles de sûreté strictes sont mis en place et améliorés continuellement afin d’assurer une maîtrise optimale des installations nucléaires.
  • 5 / 10
    Aujourd’hui, combien de pays dans le monde utilisent de l’énergie nucléaire ?
    • Moins de dix
    • Une trentaine
    • Plus de cinquante
    L’énergie nucléaire est utilisée pour produire de l’électricité depuis 1954. Aujourd’hui, près d’une trentaine de pays dans le monde utilise cette énergie. En France, 75 % de notre électricité proviennent des centrales nucléaires.
  • 6 / 10
    La radioactivité peut-elle guérir un cancer ?
    • oui
    • non
    Elle aide à le traiter.
    La médecine nucléaire est très souvent utilisée, généralement en complément d’autres thérapies (opération chirurgicale, chimiothérapie, hormonothérapie…). Elle permet de localiser les cellules cancéreuses, puis de les détruire. Plus de la moitié des patients souffrant d’un cancer reçoivent un traitement par radiothérapie.
  • 7 / 10
    Est-ce que l’on peut voir à travers les murs grâce à la radioactivité ?
    • Non
    • Oui
    En quelque sorte. Les rayonnements de la radioactivité sont semblables aux rayons X utilisés par les médecins pour faire des radiographies. Ils traversent la matière sans la détruire. Ils permettent par exemple de voir à travers un camion entier.
  • 8 / 10
    Est-ce qu’il faut être magicien pour faire une transmutation ?
    • Oui
    • Non
    Pas magicien, juste très fort en chimie.
    Les alchimistes du Moyen Âge tentaient de transformer le plomb en or par transmutation. Ce rêve fou est en quelque sorte devenu réalité avec la découverte de la radioactivité.
    En effet, les éléments radioactifs se transforment naturellement par transmutation en un autre élément. Dans la nature, de nombreux atomes se transforment ainsi naturellement.
    Aujourd’hui, l’homme sait reproduire artificiellement ces transmutations. Sans magie aucune.
  • 9 / 10
    Pourquoi dit-on de certains sous-marins qu’ils sont nucléaires ?
    • Oui
    • Non
    Des réacteurs nucléaires embarqués sont utilisés pour fournir l’énergie nécessaire à la propulsion de navires et sous-marins nucléaires. L’énergie nucléaire permet également d’éclairer, de chauffer et d’alimenter en air les bâtiments. Elle est donc particulièrement adaptée pour ces engins qui ont besoin d’être en mer pendant de longues périodes sans ravitaillement.
  • 10 / 10
    On dit que certains déchets nucléaires durent plus de mille ans, est-ce vrai ?
    • Oui
    • Non
    Pour certains.
    La durée de vie des déchets radioactifs dépend des éléments radioactifs qu’ils contiennent. Certains radioéléments peuvent avoir des durées de vie allant jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’années, selon les déchets.
La radioactivité est un phénomène naturel. Les éléments naturellement radioactifs sont présents sur toute la planète, dans l’atmosphère, dans la croûte terrestre et même dans notre alimentation. Voilà pourquoi tout ce qui nous entoure est radioactif. La Terre et les êtres vivants sont donc plongés dans un véritable bain de radioactivité. Ce n’est toutefois que récemment (à peine plus de cent ans) que l’homme a découvert, avec les travaux d’Henri Becquerel, cette radioactivité ambiante. Et depuis les années 1930, l’homme sait reproduire artificiellement ce phénomène.
En prenant en compte la radioactivité présente naturellement sur Terre depuis sa création et la décroissance naturelle des atomes radioactifs au fil du temps, il est possible de dater des vestiges archéologiques ou préhistoriques. C’est la technique de la datation radiométrique. La plus connue est la datation au carbone 14, utilisée, en archéologie notamment. La détermination de l’âge se fait en comparant la teneur en carbone 14 de l’échantillon ancien et la teneur d’un objet identique actuel. Plus le vestige est ancien, plus sa teneur en carbone 14 est faible. C’est cette méthode qui a été utilisée pour dater les peintures de la grotte de Lascaux et estimer leur âge : quelques 17 000 ans.
Aucune chance de se transformer en Hulk ! Mais la radioactivité n’est pas sans risque sur l’organisme. L’homme peut être exposé à la radioactivité de manière externe ou interne, pour une durée plus ou moins longue et de manière plus ou moins forte. Les risques encourus lors d’une exposition à la radioactivité dépendent de tous ces facteurs, mais aussi de la radiosensibilité de chaque individu, du type de rayonnement et des radionucléides mis en cause. Ainsi, si la radioactivité à des doses naturelles n’est pas dangereuse, une exposition trop forte peut provoquer des effets immédiats tels que des brûlures et des nausées, ou des effets très graves à long terme tels que certains cancers.
On ne peut pas l’exclure. En matière de nucléaire comme ailleurs, le risque zéro n’existe pas.. Toutefois, pour éviter tout accident qui aurait des conséquences dramatiques, des systèmes de sécurité et des règles de sûreté strictes sont mis en place et améliorés continuellement afin d’assurer une maîtrise optimale des installations nucléaires.
L’énergie nucléaire est utilisée pour produire de l’électricité depuis 1954. Aujourd’hui, près d’une trentaine de pays dans le monde utilise cette énergie. En France, 75 % de notre électricité proviennent des centrales nucléaires.
Elle aide à le traiter. La médecine nucléaire est très souvent utilisée, généralement en complément d’autres thérapies (opération chirurgicale, chimiothérapie, hormonothérapie…). Elle permet de localiser les cellules cancéreuses, puis de les détruire. Plus de la moitié des patients souffrant d’un cancer reçoivent un traitement par radiothérapie.
En quelque sorte. Les rayonnements de la radioactivité sont semblables aux rayons X utilisés par les médecins pour faire des radiographies. Ils traversent la matière sans la détruire. Ils permettent par exemple de voir à travers un camion entier.
Pas magicien, juste très fort en chimie. Les alchimistes du Moyen Âge tentaient de transformer le plomb en or par transmutation. Ce rêve fou est en quelque sorte devenu réalité avec la découverte de la radioactivité. En effet, les éléments radioactifs se transforment naturellement par transmutation en un autre élément. Dans la nature, de nombreux atomes se transforment ainsi naturellement. Aujourd’hui, l’homme sait reproduire artificiellement ces transmutations. Sans magie aucune.
Des réacteurs nucléaires embarqués sont utilisés pour fournir l’énergie nécessaire à la propulsion de navires et sous-marins nucléaires. L’énergie nucléaire permet également d’éclairer, de chauffer et d’alimenter en air les bâtiments. Elle est donc particulièrement adaptée pour ces engins qui ont besoin d’être en mer pendant de longues périodes sans ravitaillement.
Pour certains. La durée de vie des déchets radioactifs dépend des éléments radioactifs qu’ils contiennent. Certains radioéléments peuvent avoir des durées de vie allant jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’années, selon les déchets.
Question suivante >