Objectifs de l'OPE

L'Observatoire Pérenne de l'Environnement a été mis en place depuis 2007 afin de décrire précisément l'environnement du futur Centre industriel de stockage géologique (Cigéo) et de suivre son évolution sur le long terme. En raison des caractéristiques spécifiques de cet observatoire, l'Andra a souhaité saisir l'opportunité d'élargir les missions associées à l'OPE afin de répondre également aux enjeux scientifiques plus large sur le suivi de l'environnement à long terme.

Suivre l'environnement des installations de Cigéo

Dans le cadre de son projet d'implantation d'un centre de stockage profond de déchets radioactifs, l'Andra doit mettre en place un ensemble cohérent de moyens d'observation, d'expérimentation et de conservation de l'environnement. L'OPE doit ainsi permettre :

  • d'établir sur 10 ans un état des lieux de l'environnement du stockage, aussi bien physique et chimique, que biologique et radiologique,
  • de conserver la mémoire de cet environnement,
  • de préparer un plan de surveillance environnemental du futur centre de stockage,
  • de comprendre les interactions entre les différents milieux environnementaux et suivre leur évolution afin d'évaluer précisément l'impact du stockage,
  • de définir l'origine de toute perturbation observée.

Pour cela, l'OPE met en œuvre un programme d'observation pluridisciplinaire (eau, air, flore, faune et homme) sur une période d'au moins 100 ans.

Contribuer aux recherches nationales et internationales

Au-delà des objectifs industriels de réalisation de l'étude d'impact du Cigéo et d'un plan de surveillance de l'environnement, de mise en place de mesures compensatoires éventuelles et de maîtrise de l'origine de tout polluant, l'Andra a souhaité mettre à la disposition de la communauté scientifique ses moyens d'observation.

La volonté de l'Andra est de créer un véritable pôle de recherche afin de développer des programmes de répondant aux principales questions environnementales actuelles : évolution à long terme face aux changements climatiques globaux, aux modifications de pratiques agricoles et sylvicoles, aux implantations industrielles locales du site et à l'aménagement du territoire susceptibles d'accompagner la mise en œuvre d'un projet industriel d'une telle ampleur.

Ces suivis et programmes de recherche associés serviront à mieux appréhender la dynamique des composantes environnementales en vue d'évaluer le rôle des différentes échelles spatio-temporelles et donc de définir de façon pertinente des stratégies d'observation et d'échantillonnage, mais aussi de révéler les sensibilités des différents milieux ainsi que des critères pour établir des priorités au sein du système d'observation et de conservation.

Ces études seront par ailleurs exploitées pour modéliser, anticiper et différencier les impacts et pour développer de nouveaux outils de surveillance ciblant des indicateurs encore plus pertinents pour la qualité de l'environnement. Ces travaux s'appuient sur une démarche scientifique menée en partenariat avec les acteurs de la recherche scientifique français et internationaux.

Pressions anthropiques sur l'environnement

Ce schéma décrit les principales pressions anthropiques sur l'environnement (atmosphère, biosphère, hydrosphère, lithosphère). L'OPE a pour objectif scientifique d'observer pendant 100 ans leur impact sur l'environnement. Pour cela, une approche multidisciplinaire et intégrée est mise en œuvre.

Retour en haut de page