Site expérimental forestier

Dans le cadre d’un partenariat entre l’Andra et l’INRA de Nancy, un site expérimental a été construit en 2011 dans la forêt domaniale de Montiers-sur-Saulx (55). Cette forêt de Hêtre relativement homogène et mature (50 ans d’âge moyen) est représentative des forêts de la zone d’observation de l’OPE. Le site expérimental de Montiers implanté dans cette forêt est constitué de trois stations de suivi biogéochimique et d’une tour à flux. Il vise à étudier le fonctionnement des écosystèmes forestiers soumis à des modifications naturelles et anthropiques sur le long terme. Ce site-atelier fait partie de différents réseaux nationaux ou internationaux tels que le SOERE F-ORE-T, AnaEE et ICOS..

carte

Un laboratoire à ciel ouvert et une approche scientifique intégrée

A une altitude comprise entre 300 et 400 m, le site expérimental de Montiers s'étend sur 143 hectares divisés en deux toposéquences : une de 73 ha où sont installés plusieurs dispositifs d'observation et une autre de 70 ha disponible pour des projets d'études particulières. d'expérimentation.

Montiers sitemontiers site zoom

Ce site offre l'opportunité d'observer l'environnement selon une approche d'écologie fonctionnelle intégrée. Il s'agit d'étudier les interactions entre différents compartiments de l'environnement tout en combinant sur un même site différentes disciplines :

  • la biogéochimie,
  • l'écophysiologie,
  • la microbiologie,
  • la foresterie.

Par ailleurs, la toposéquence 1 regroupe trois sols différents : alocrisol (sol acide et profond), calcibrunisol (sol brun calcique) et rendisol (sol calcaire superficiel caillouteux). Elle permet l'étude de l'effet du sol sur le fonctionnement de l'écosystème forestier. La tour à flux permet une observation des flux entre la biosphère et l'atmosphère.

montiers site zoom 2

Illustration calcaire tithonien

Carte du site expérimental forestier de Montiers

 

Retour en haut de page