Dynamiques du territoire

Il est essentiel de disposer d'outils pour observer le territoire rural, son utilisation et le contexte socio-économique associé afin de relier ces observations aux paramètres environnementaux mais également pour mieux comprendre les facteurs déterminants, les choix de pratiques et leurs changements.

En effet, l'occupation et l'utilisation des sols ainsi que les pratiques associées ont changé dans le passé et vont continuer d'évoluer en réponse à de nombreux facteurs de changement. On a pu par exemple observer des changements de la couverture forestière ainsi que des intensités de prélèvements au cours des derniers siècles associés à des changements démographiques et socio-économiques importants sur la zone d'observation. De même les méthodes et pratiques agricoles ont très largement évolué au cours du vingtième siècle. On peut citer en exemple le cas récent du déclin de l'élevage au profit des grandes cultures et les changements de structure d'exploitation agricole associé avec l'augmentation de la production de colza et la quasi disparition de la luzerne. Or ces changements d'occupation du sol et de pratiques ont des répercussions à plus ou moins long terme sur les milieux et la biodiversité, objets d'observation par l'OPE.

Il convient donc de réfléchir aux modalités de mise en œuvre d'un observatoire du territoire rural afin de mieux appréhender :

  • les relations entre l'aménagement du territoire et les activités qui s'y déroulent et les propriétés environnementales tant au niveau des milieux eau, sol, air qu'au niveau de la biodiversité ou des caractéristiques paysagères ;
  • les dynamiques du territoire rural et les principales forces déterminant les choix d'utilisation et de pratiques du territoire et leurs changements.

Objectifs

Les priorités définies au sein de cet axe de recherche vise à construire une représentation du territoire, de ses dynamiques, des principales forces motrices et de leurs effets sur les acteurs et les écosystèmes intégrant des dimensions complémentaires des sciences humaines et sociales (géographes, anthropologues, sociologues, économistes, juristes, professionnels de la santé...) :

  • Réaliser un état de l'art des observatoires des activités agricoles et un bilan des projets déjà engagés ;
  • Rechercher une définition de nomenclature de dynamique des territoires appropriée ;
  • Etudier les activités agricoles, les caractériser et les décrire au travers d'indicateurs, les relier entre elles et les repositionner relativement aux enjeux et analyser quelles échelles territoriales retenir ;
  • Etudier les enjeux et facteurs de tension sur le territoire de l'OPE (élevage allaitants/laitiers, prairies, culture énergétique, ...), les acteurs concernés et leurs rôles par rapport à ces enjeux et repositionner les activités agricoles vis-à-vis de ces enjeux;
  • Recenser les données existantes sur le territoire OPE (données socio-économiques, agricoles, forestières, images satellites, ...) et rechercher des représentations et organisations adaptées ;
  • Concevoir un schéma type d'observatoire des activités agricoles (avec un focus particulier sur les prairies) sur le territoire de l'OPE.

Etudes disponibles ou en cours

Quantification of fuelwood potentials from French beech forests: updated allometric modeling tools and robustness to differences in soil fertility

L'Evolution paysagère et les mutations socio-économiques de 1840 à nos jours pour la vallée de l'Orge et de la Haute-Saulx

Classification de l'occupation des sols à partir d'images satellites SPOT Observatoire Pérenne de l'Environnement Meuse/Haute Marne

Retour en haut de page