Accueil

  

Radioactivité naturelle et radioactivité artificielle

Présente depuis la "naissance" de notre univers, la radioactivité est un phénomène physique naturel qui a une origine cosmique (les étoiles, le Soleil) et terrestre (Uranium, Thorium…).


On décèle sa présence dans le granite qui produit un gaz radioactif naturel, le radon, dans les matériaux de construction, dans l'eau, dans l'air et les aliments, et même dans notre corps (Potassium 40 et carbone 14). L'exposition à la radioactivité naturelle n'est pas la même partout. Elle augmente notamment en fonction de l'altitude, et varie en fonction de la nature des roches.

 

La radioactivité est également produite de manière artificielle. En France, les trois quarts de la production d'électricité sont d'origine nucléaire. La radioactivité est aussi utilisée en chimie, biologie (étude des cellules), géologie, archéologie (datation au carbone 14), agriculture, et en médecine (diagnostic et traitement des cancers). Enfin, les utilisations sont multiples dans l'industrie, pour la conservation des aliments (ionisation), le contrôle des soudures en métallurgie, la stérilisation du matériel médical ou la détection des incendies. 


Quelques exemples de niveaux de radioactivité

Les valeurs d'activité suivantes sont des ordres de grandeur.


Exemples de radioactivité naturelle :


Maison en granite :    4 milliards de becquerels (Bq)
 Homme :  130 Bq/kg (soit environ 10 000 Bq pour un adulte)
 Eau de pluie :  0,5 Bq/kg
 Eau de mer :  13 Bq/kg
 Brique :  800 Bq/kg
 Béton :  500 Bq/kg
 Artichaut :  300 Bq/kg
 Pomme de terre :  150 Bq/kg
 Lait :  80 Bq/kg
 

Exemples de radioactivité artificielle :


 Scintigraphie thyroïdienne :  0,037 GBq  
 Scintigraphie osseuse :  0,55 GBq
 Scintigraphie myocardique :  0,074 GBq
 Combustible usé en sortie de réacteur:  10 milliards de GBq

 

1 GBq (Giga Becquerel) = 1 milliard de Bq

  
  
  

   Ionisateur

Ionisateur
    

Maison en granite dans la MancheMaison en granite dans la Manche

Scintigraphie myocardique

Scintigraphie myocardique

Page mise à jour le Mardi 11 Septembre 2012 à 8h43