Accueil

  

Scénario de secours en cas d'accident

Afin de prévenir tout accident, les véhicules routiers et les wagons transportant des matières radioactives sont équipés de dispositifs d'arrimage et de calage. Ils sont signalés à l'aide de plaques indiquant la nature de la matière transportée.

En cas d'accident sur la voie publique d'un véhicule soumis aux règles internationales de transport des matières dangereuses, le chauffeur observe des consignes bien spécifiques : il alerte la Gendarmerie Nationale, l'expéditeur des colis de déchets et l'Andra ; il balise le véhicule à l'aide du matériel se trouvant à bord.

La procédure d'intervention est en permanence visible sur le véhicule pour permettre aux équipes de secours d'agir si le chauffeur est inconscient. Grâce à une base de données, les responsables des centres de stockage de l'Aube identifient très exactement les caractéristiques du chargement qu'ils communiquent aux organismes de secours. Ces derniers adaptent ainsi leur procédure d'intervention à la nature des matières transportées. Des exercices reproduisant le scénario d'un accident sont ponctuellement organisés par l'Andra, en collaboration avec les organismes de secours.

Par ailleurs, une échelle internationale des événements nucléaires appelée “INES transport” a été mise en vigueur. Cette échelle permet de définir la gravité d'un accident de transport. Il est important de préciser que dans le cas extrême d'une rupture de confinement de colis, l'impact lié à la radioactivité serait négligeable pour l'homme et pour son environnement, compte tenu de la limitation du contenu radioactif.

 

 

  
  
  

Route de l'Aube


Route de l'Aube


Page mise à jour le Mercredi 4 Février 2009 à 14h16