Producteurs      
  

Vous êtes un hôpital, une université, un laboratoire de recherche

Les milieux hospitalo-universitaire et de la recherche utilisent des radionucléides (principalement : H3, C14, P32 et S35) sous forme de sources liquides. Ces sources doivent faire l'objet d'une attention particulière, tant pour ce qui concerne leur utilisation, que pour les déchets, généralement de faible activité, qu'elles génèrent.

  • Les déchets contaminés uniquement par des radionucléides à vie très courte (période de décroissance radioactive inférieure à 100 jours) sont gérés par décroissance sur les lieux de production.
  • Pour les déchets contaminés par des radionucléides à vie courte (période de décroissance radioactive supérieure à 100 jours, mais généralement inférieure à 30 ans), l'Andra propose une prestation complète allant de la prise en charge sur le lieu de production jusqu'au stockage des résidus de traitement, en passant par le transport et les opérations traitement (tri, assemblage, incinération, compactage,…). La démarche à suivre est décrite dans le Guide d'enlèvement des déchets radioactifs.

 

Pour en savoir plus : Arrêté du 23 juillet 2008 sur les règles de gestion des déchets et effluents chez les petits producteurs

Dans le cas où les catégories de déchets décrites dans le guide d'enlèvement ne semblent pas adaptées aux caractéristiques de vos déchets, nous vous invitons à consulter les autres pages du site. Ce peut être le cas  si vous détenez des sels naturels ou des minerais, ou des déchets de très faible activité provenant du démantèlement d'un laboratoire.

 

 

Exemple d'utilisation d'éléments radioactifs 

  • Le tritium, le plus léger des éléments radioactifs et le moins dangereux, est utilisé notamment en immunologie pour s'assurer de la compatibilité des tissus entre un donneur et un receveur de greffe de moelle osseuse par exemple.
  • Le cobalt 60 émet un rayonnement très pénétrant qui peut détruire une cellule vivante. Cette propriété est utilisée sous forme de source scellée, en médecine pour le traitement de certains cancers ou dans l'industrie pour stériliser du matériel.
  • Le carbone 14 est utilisé en bactériologie afin de détecter la présence de bactéries dans divers prélèvements ou pour la datation d'objet en archéologie. 

 

  
  
  

Utilisation de la radioactivité

Utilisation de la radioactivité dans la recherche

 

Flacons de scintillation contaminés

Flacons de scintillation contaminés

Page mise à jour le Mercredi 17 Mars 2010 à 10h04