Producteurs      
  

Trois types d'objets

Les objets radioactifs détenus par les particuliers sont classés en trois catégories :

  • Objets présentant un risque sanitaire élevé pour les personnes séjournant à proximité de l'objet sorti de son boîtier de protection.
  • Objets dont il faut éviter le contact et qui sont à manipuler avec précaution
  • Objets ne présentant pas de risque immédiat

 

  

1. Les objets présentant un risque sanitaire élevé pour les personnes séjournant à proximité de l'objet sorti de son boîtier de protection.


Les ORUM (Objets au radium à usage médical)

Les Orum sont conservés aujourd'hui comme objets de collection : aiguille, tube, gaine, sonde "de crowe", compresse au radium…
On les trouve chez les particuliers, souvent lorsqu'il y a eu un médecin radiologue dans la famille ou, plus rarement, un pharmacien.
Sortis de leurs boîtiers, certains Orum peuvent émettre des rayonnements intenses, notamment les sondes "de crowe". 
 

 

  

2. Les objet dont il faut éviter le contact et qui sont à manipuler avec précaution

  

Les fontaines au radium
 

Les fontaines au radiumsont des appareils utilisés dans les années vingt pour enrichir l'eau fraîche en radon. Elles sont souvent stockées dans des caves ou des greniers et oubliées…
Ces appareils sont détenus par des brocanteurs, des collectionneurs, des centres de récupération d'objets. Ils peuvent aussi être proposés sur des sites internet de ventes aux enchères.

 

Les minéraux

Les minéraux radioactifs présentent souvent de remarquables structures cristallographiques et de superbes couleurs, ce qui les rend très attractifs sur le plan visuel.
Autunite, pechblende, monazite sont les minéraux radioactifs que l'on retrouve le plus souvent chez les particuliers.
Ils sont détenus par des collectionneurs ou des géologues (ou des familles qui récupèrent des collections) et dans les collections minéralogiques de certains lycées. 


Les sels naturels de laboratoire

Il s'agit des nitrates, acétates et oxydes d'uranium, d'uranyle ou de thorium et des nitrates et chlorures de radium.
Ces sels radioactifs étaient utilisés dans les cours de chimie, notamment pour les travaux pratiques.
On en trouve parfois dans de vieux locaux, dans les greniers et les caves des écoles, des universités ou dans des laboratoires et chez des particuliers qui s'étaient construit de petits laboratoires à domicile. 

 

 

3. Les objets ne présentant pas de risque immédiat


Les anciens objets d'horlogerie luminescents

Lorsque les vieux modèles de montres, réveils, boussoles, cadrans d'avion, systèmes de visée nocturne ont des aiguilles et cadrans qui restent luminescents après un séjour de 2 jours dans l'obscurité, ils sont radioactifs : l'effet luminescent était obtenu en ajoutant du radium, puis du tritium, à la peinture.
Les quantités de matières radioactives en jeu sont extrêmement faibles et le rayonnement est confiné par le boîtier et le verre.
Il y a un problème si le verre ou le boîtier ne sont plus étanches.
Ces vieux modèles sont souvent détenus par des collectionneurs, en particulier des collectionneurs d'objets militaires, ou par des horlogers ou des héritiers d'horlogers.

 

 

Télécharger le document pdf Télécharger la brochure : Identifier et faire enlever vos objets radioactifs (PDF - 1.01 Mo)

 

 

 

 

Si vous détenez un paratonnerre radioactif (exemple ci-contre), consultez la page
Demande d'enlèvement des paratonnerres radioactifs

 

  

 


Cas particulier des détecteurs ioniques de fumées :

Certains détecteurs de fumées, dits "à chambre d'ionisation" contiennent des sources radioactives scellées. Conformément au Code de la Santé Publique (article R 1333-52), ils doivent être repris par leur fournisseur (dont le nom est généralement indiqué sur l'appareil).

 

 

 

 

  
  
  

Les ORUM (Objets au radium à usage médical) 

Les ORUM (Objets au radium à usage médical)

 

Les minéraux 

Les minéraux

 

Les sels naturels de laboratoire

Les sels naturels de laboratoire

 

Les anciens objets d'horlogerie luminescents

Les anciens objets d'horlogerie luminescents

Paratonnerre radioactif 

Paratonnerre radioactif

 

Détecteur ionique de fumées

Détecteur ionique de fumées

 

 

Page mise à jour le Mardi 23 Mars 2010 à 16h16