Aller au contenu principal

2e édition du concours "Capture ton patrimoine industriel": le jury a délibéré

Réuni vendredi 25 septembre à la Maison de l'outil et de la pensée ouvrière à Troyes, sous la présidence de Dimitri Beck, directeur de la photographie de Polka Magazine, le jury du concours photo "Capture ton patrimoine industriel" a sélectionné les sept photographies lauréates de la 2e édition.

Ils s'appellent Léa, Lukas, Timothé, Inès, Robin, Nicolas et Hippolyte, ont entre 12 et 25 ans et sont les grands gagnants de la 2e édition du concours "Capture ton patrimoine industriel". Organisé par l'Andra et l'Institut Mondial d'Art de la Jeunesse-Centre pour l'Unesco (Imaj), en partenariat avec la Fnac, ce concours photographique propose aux jeunes de s'intéresser au patrimoine industriel de la région Grand Est et à l'importance de sa transmission aux générations futures. Pas moins de 57 photos ont été reçues pour cette édition 2020 dont les sept retenues par le jury qui a apprécié leur qualité technique, leur intérêt mémoriel ou encore l'émotion exprimée à travers le cliché.

 

Les photos lauréates de l'édition 2020

Dans la catégorie des 12/16 ans :

1er prix : "Les feuilles toute une histoire" de Léa MOROGNIER

" Ces bâtiments de 1926, délabrés par le temps, sont les anciens locaux de la SNPC (Société nouvelle des papeteries de Champagne).

Ils renferment une partie de l'histoire de l'industrie du papier de notre département et de notre région.

Aujourd'hui, la végétation a repris sa place dans ces lieux abandonnées par les hommes.
Le végétal, qui autrefois servait de matière première à la fabrication du papier, couvre à présent le béton et l'acier."

2e prix : "Reflet du patrimoine" de Lukas BATAILLE

"Dans cette photographie, j'ai voulu représenter le reflet du passé sur cette surface laquée et craquelée comme un vieux vestige.

Pour moi, le patrimoine industriel à Troyes est représenté par ses toits triangulaires et ses briques rouge orangé."

3e prix : "Miroir du passé" de Timothé SOK

"Mulhouse, berceau de la création de l'usine DMC, aujourd'hui désaffectée, doit être mise en lumière.

Elle trône tel le témoin de l'histoire d'une enseigne qui a traversé les temps depuis bientôt trois siècles.

Les temps maussades ne sont pas toujours tristes : ils forment les miroirs du passé."

Dans la catégorie des 17-25 ans : 

 

1er prix : "Paysage minier" d'Inès WEISSENBACH

" Les Houillères de Lorraine furent un haut lieu de charbonnage de la région Grand Est.

C'est un bassin qui s'étend sur plus de 49 000 hectares.

Sur cette photographie se trouve l'impressionnante salle des machines du puis Simon, qui fut exploitée de 1907 à 1997."

2e prix : "Vestige sublimé" de Robin DENIS

"Malgré le temps et les tempêtes, ce bâtiment rient toujours tête.

Voué au mépris et à l'oubli, il s'est retrouvé embelli par les graffiti et retrouve une seconde vie grâce à Skipi."

3e prix : "Les quais" de Nicolas BORUSZAK

"Les industries nécessitent d'importantes infrastructures de transport.

Les voies ferroviaires et fluviales ont joué, à travers l'histoire, un rôle majeur dans l'industrialisation des territoires.

Aujourd'hui, ces modes de transport sont sur le déclin, mais lorsqu'ils se côtoient encore, ils nous offrent des paysages industriels particulièrement saisissants."

Le prix Coup de coeur de la Maison de l'outil et de la pensée ouvrière (MOPO)

 

"Réflexion industrielle" d'Hippolyte BERGAMASCHI

"Photo montrant la réflexion sous trois axes différents.

A savoir, la réflexion du modèle représentant une jeune ouvrière en bonneterie.

Ensuite, la réflexion du spectateur sur le procédé utilisé pour la prise de vue et le rendu visuel.

Enfin, la réflexion technique utilisée lors de la photographie grâce à un écran de smartphone placé sous l'objectif.

Le tout dans un cadre industriel bonnetier.

Ici le ciel représenta la verticalité de l'usine Mauchauffée et Cie, reflet du patrimoine troyen."

 

Ces clichés seront exposés lors de la cérémonie de remise des prix le samedi 21 novembre 2020 à la Maison de l’outil et de la pensée ouvrière de Troyes. A cette occasion, une conférence sur le patrimoine industriel sera animée par Gracia Dorel-Ferré, Présidente de l’association pour le patrimoine industriel en Champagne-Ardenne. 

Lire le communiqué de presse

Le jury

Dimitry BECK, directeur de la photographie de Polka Magazine

Christophe CHEUTIN, directeur de la Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

Guillaume SHIEL, directeur de la Fnac de Troyes

Vincent DUTERME, photographe aubois

Olivier DOUARD, photographe aubois

Eric GIRARDOT, photographe haut-marnais

Michel GIROST, président de l'Institut mondial d'Art de la jeunesse - Centre pour l'Unesco 

Loïc HERVE, membre de l'association pour le patrimoine industriel de Champagne-Ardenne

Willy THIERRY, directeur de l'Office de tourisme de Joinville

Jean-Louis HUMBERT, historien

Roger DUCOSSO, membre du groupe mémoire des centres industriels de l'Andra dans l'Aube

Selma TOLBA, cheffe du service communication des centres industriels de l'Andra dans l'Aube

 

 

 

Partager cette page