Aller au contenu principal

Dépôt du programme européen de recherche sur la gestion des déchets radioactifs EURAD

Après plus de 3 ans d’efforts, l’Andra, au nom d’une centaine d’acteurs européens de la gestion des déchets radioactifs, a déposé auprès de la Commission européenne (CE), un dossier de programme conjoint européen de recherche. L’objectif ? Rassembler l’ensemble des pays et parties prenantes européens autour d’une vision stratégique et d’un agenda de recherche commun, afin de mutualiser les efforts de recherche et partager les connaissances scientifiques et techniques.

 

Tous les acteurs européens impliqués dans la gestion des déchets radioactifs - agences de gestion des déchets radioactifs, comme l’Andra, Supports techniques aux autorités de sûreté, comme l’IRSN, Centres de recherche (CNRS, CEA, BRGM, Inria, Université de Lorraine, etc. pour la France), etc. - de 23 pays de l’Union européenne ou pays associés, ont ainsi présenté une programmation de recherche intitulée EURAD pour European Joint Programme on Radioactive Waste Management, autour d’une vision stratégique sur le long-terme et d’une feuille de route partagée. Les thématiques de recherche communes identifiées portent aussi bien sur les phases « amont » (caractérisation, traitement et conditionnement des déchets) que sur l’entreposage et le stockage, en particulier géologique.

Le dossier va maintenant être évalué par un panel d’experts indépendants engagés par la CE et les résultats seront publiés au plus tard en février 2019.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la volonté de la CE – qui finance depuis plus de 40 ans des projets de recherche sur la gestion et le stockage des déchets radioactifs à travers Euratom - de soutenir non plus des initiatives individuelles, mais des programmes de recherche collaboratifs plus ambitieux. Consciente de l’ampleur des défis à relever à l’échelle européenne et de l’échelle de temps grande pour le développement des projets de stockage, elle a souhaité soutenir un programme ambitieux regroupant les pays européens les plus avancés en matière de stockage de déchets, ceux les moins avancés et même ceux n’ayant pas d’industrie électronucléaire mais confrontés à la gestion de déchets radioactifs.

 

En savoir plus sur l'implication de l'Andra dans les projets européens et internationaux

De JOPRAD à la programmation conjointe de recherche EURAD

La programmation conjointe de recherche EURAD fait suite à un intense travail collectif mené à l’échelle européenne depuis plusieurs années. Tout d’abord, le projet JOPRAD (Joint Programming on Radioactive Waste Disposal, financé dans le cadre du programme Euratom – Horizon 2020), lancé en 2015 et piloté par l’Andra a confirmé la faisabilité d’un programme conjoint de recherche autour de la gestion des déchets radioactifs. A l’issue de cette étude de faisabilité, et dans le cadre du programme EURATOM, la CE a lancé un appel pour le dépôt d’un Joint Programme autour de la gestion des déchets radioactifs. La communauté s’est fortement mobilisée afin de rédiger les documents Fondateurs du programme EURAD (Vision, Agenda de recherche, Roadmap, Gouvernance) et de développer le contenu scientifique et technique de la première phase d’implémentation (2019-2024).

Partager cette page