Aller au contenu principal

Discussions autour de problématiques environnementales avec les étudiants de l’IUT Génie de l’environnement de Cergy (95)

En décembre, une vingtaine d’étudiants de l’IUT a visité le Centre de l’Andra en Meuse/Haute-Marne (CMHM) ainsi que les Centres de l’Aube (CI2A). Le but pour ces futurs ingénieurs en génie de l’environnement ? découvrir des problématiques environnementales en entreprise et avoir l’opportunité de réfléchir sur des cas concrets.

Au CMHM, le groupe a travaillé sur une étude de cas. Celle-ci, proposée par Michaël Fauquet, ingénieur études environnementales, portait sur un exemple très concret : l’évacuation de l’ancienne décharge communale de Gondrecourt-le-Château. « Ces étudiants travailleront plus tard sur la dépollution des sites et leur assainissement, rappelle Michaël Fauquet ; il était important de les mettre face à une problématique existante mais également face à des contraintes réglementaires, dont peu ont encore conscience ». Cette étude de cas, la première proposée à des étudiants de génie de l’environnement, a suscité de leur part des réflexions approfondies et une grande curiosité. Puis, en plus de la visite des installations de surface – Halle et Ecothèque - , le groupe a participé à un « débat mouvant ». L’affirmation proposée, « Cigéo va dynamiser l’économie locale », a permis des échanges enrichissants et ont permis de découvrir des points de vue variés.

Aux CI2A, Virginie Gobron, ingénieure environnement a présenté aux étudiants la surveillance de l’environnement réalisée autour et à l’intérieur des centres de l’Aube. Elle a rappelé le cadre réglementaire et expliqué les différentes analyses (radiologiques, physico-chimiques, écologiques…) menées sur de nombreux éléments de l’environnement (l’air, les eaux, les sédiments, les végétaux, la chaîne alimentaire…). Une visite des installations du Centre de stockage de l’Aube – dédié au stockage des déchets de faible et moyenne activité à vie courte - et celles du Centre industriel de regroupement, d’entreposage et de stockage - pour les déchets de très faible activité - a permis ensuite au groupe de comprendre en quoi les concepts de stockage retenus permettent de protéger l’humain et l’environnement.

Ce que les étudiantes et étudiants retiennent de la visite
Partager cette page