Aller au contenu principal

Informer et dialoguer

Fournir une information claire et vérifiable sur la gestion des déchets radioactifs, rencontrer ses publics et dialoguer avec ses parties prenantes sont les axes principaux de la politique de communication de l'Andra qui repose sur une démarche d'ouverture, de concertation et de transparence.

Informer

Donner de l’information transparente, sans tabou, fréquente et régulière, et selon une approche pédagogique est indispensable pour permettre au public de comprendre le sujets et projets de l’Andra.

L’agence s’adresse en priorité à ceux qui sont les plus concernés par les déchets radioactifs – les riverains des centres et les producteurs de déchets - mais aussi à ceux qui prennent les décisions, qui représentent le public, aux relais d’informations et plus largement à tout citoyen que le sujet intéresse.

Pour cela, elle dispose d’une large palette d’outils de communication à destination des différents publics et notamment du grand public et des populations des territoires sur lesquelles elle est implantée.

L’Andra s’efforce de mettre à disposition des informations sous de multiples formes : rapports, journaux, visites, expositions, conférences, kits pédagogiques… 

  • Les sites internet de l’Agence regroupe l’ensemble des informations liées aux activités de l'Andra et de ces centres dans toutes leurs dimensions. Ils s’adressent au grand public, fournis des informations pédagogiques et illustrées. Le nombre de visiteurs augmente chaque année (environ 40 000/an).
     
  • Le Mag de l'Andra : L'Agence dispose d'un magazine en ligne d'information sur son site internet. Des brèves aux sujets de fonds en passant par des articles plus décalés, le Mag propose mensuellement un panorama complet de l’actualité de l’Andra et de ses centres.
     
  • Newsletter Nationale : Diffusée tous les mois, cette newsletter nationale présente un condensé des dernières actualités sur la gestion des déchets radioactifs.
     
  • Brochures d'information : L'Andra publie des plaquettes pour présenter ses sites, ses activités et ses projets, mais également sensibiliser à certains enjeux (ex : l'enlèvement des objets radioactifs anciens), revenir sur l'historique de la gestion des déchets radioactifs (ex : l'immersion des déchets) ou s’adresser à différents publics (ex : la jeunesse via Les Incollables).
     
  • Le journal de l'Andra : chaque trimestre, l'Agence diffuse une publication papier pour informer les riverains de ses centres de ses dernières actualités. Le journal de l'Andra est diffusé à 280 000 exemplaires, dont près de 200 000 en Meuse et en Haute-Marne.
     
  • Rapports : tous les ans, l'Andra publie son rapports annuels d’activité ainsi que celui de chacun de ses centres. Elle diffuse d'autres rapports spécifiques : le rapport d'activité scientifique et technique, le rapport financier, le bilan du dialogue et de la concertation…
     
  • Inventaire national des matières et déchets radioactifs : L’Andra est chargée de recenser l’ensemble des matières et déchets radioactifs présents sur le territoire français et de réaliser des estimations prospectives selon différents scénarios d’évolution de la politique énergétique. Elle publie ces informations tous les trois ans, sous la forme d’une édition de l’Inventaire national, et met à jour le bilan des stocks annuellement. Toutes les données sont disponibles sur un site web dédié : inventaire.andra.fr. Depuis 2016, l’Andra met également à disposition du grand public les données brutes de l'Inventaire national en Open data.
     
  • Documents scientifiques et techniques : L'Andra édite ponctuellement des publications en lien avec l'avancée de ses travaux : des études (ex : celles menées dans le cadre du PNGMDR), des notes (ex : sur la réversibilité) ou encore des programmes de recherche (ex : sur le stockage géologique)
     
  • Dossiers et communiqués de presse : L’Andra développe une politique volontariste en matière de relations presse avec la diffusion régulière d’informations (brèves, communiqués et dossiers de presse), la tenue de  conférences de presse locales et l’organisation de voyages de presse.
     
  • Partenariat avec des maisons d’édition : 
    L’Andra travaille avec des éditeurs spécialisés dans la diffusion de la culture scientifique ou générale. C’est notamment le cas à travers de partenariats :

    • Les éditions Playbac pour la réalisation d’un quizz « les incollables » composé d’une quarantaine de questions/réponses sur les déchets radioactifs destiné aux enfants à partir de 8 ans

    • La publication de plusieurs éditions spéciales de l’Actu, le quotidien des jeunes collégiens et lycéens, sur le projet Cigéo et la gestion de déchets radioactifs, diffusée à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires auprès des jeunes abonnés et de leurs professeurs.

    • Les éditions Scrinéo, pour la publication d’un numéro spécial de "L'Eléphant", revue de culture générale, consacré à « La terre en héritage » dans lequel la question du legs des déchets radioactifs laissé aux générations futures est abordé sous plusieurs angles.

  • Sciencetips
    L’Andra est partenaire Sciencetips, une newsletter gratuite ayant pour objectif de démocratiser l’accès à la culture scientifique de manière simple et ludique, aux côtés de 5 autres partenaires fondateurs : le CNRS, le CEA, l’INSERM, le CNES et Air Liquide. Chaque semaine, Sciencetips propose deux courtes histoires scientifiques sur un ton décalé.
Consulter l'ensemble des ressources de l'Andra

Dialoguer

Depuis sa création, l’Andra a développé des actions de dialogue afin de répondre aux demandes grandissantes de la société d’être associée aux décisions et afin d’enrichir ses propres réflexions en matière de gestion des déchets radioactifs.

La mission de communication de l’Agence est inscrite dans la loi et fait partie intégrante de ses activités. Son ambition est de sensibiliser et d’impliquer la société civile d’aujourd’hui afin d’assurer la continuité avec la génération suivante.

Parce qu’elle s’occupe d’un sujet de société majeur, l’Andra a le devoir de s’adresser à tous les publics et créer un lien entre les citoyens et les déchets radioactifs aujourd’hui. Elle s’adresse en priorité à ceux qui sont les plus concernés par les déchets radioactifs – les riverains des centres et les producteurs de déchets - mais aussi à ceux qui prennent les décisions, qui représentent le public, aux relais d’informations et plus largement à tout citoyen que le sujet intéresse.

La politique de communication est construite sur :

  • l’écoute, destinée à suivre l’évolution de l’opinion des publics et à identifier leurs attentes,
  • l’information, transparente, sans tabou, fréquente et régulière, abordant les sujets de préoccupation des publics et adaptée à leurs usages,
  • l’explication, une approche pédagogique permettant à chacun de comprendre le sujet dans un langage adapté à son niveau de connaissance,
  • le dialogue, pour construire une relation durable avec tous les publics,
  • la concertation, parce que les bonnes décisions ne se prennent que dans l’échange.
Le dialogue à l'Andra
Partager cette page