Aller au contenu principal

Signature d'un accord avec Emirates Nuclear Energy Corporation

En début d'année, un accord de coopération pour le développement d’un vaste programme de gestion des déchets radioactifs a été signé entre l’Andra et ENEC (Emirates Nuclear Energy Corporation), l’organisation qui est en charge des déchets radioactifs aux Emirats Arabes Unis

© IAEA Imagebank

 

ENEC, Emirates Nuclear Energy Corporation, et l’Andra ont signé le 31 janvier 2019 un accord de coopération pour le développement d’un vaste programme de gestion des déchets radioactifs qui seront produits par la centrale nucléaire de Barakah construite sur la rive du Golfe Persique par le Coréen KEPCO.

Cet accord est important pour ENEC qui souhaite intégrer rapidement la gestion des déchets radioactifs à ses activités. A travers cette coopération, ENEC s’appuiera sur l’expérience acquise par l’Andra depuis des décennies pour la création d’un programme de gestion pérenne sur le long terme, respectant les recommandations internationales.

Les Emirats Arabes Unis s’apprêtent à mettre en service une centrale nucléaire dotée de 4 réacteurs pour une puissance de 5 GW dont la construction a débuté en 2009. A ce titre, l’Andra souhaite montrer sa capacité à accompagner un pays à développer une politique de gestion responsable et ambitieuse. ENEC a choisi l’Andra pour son expertise de dans le domaine de la transmission de connaissances et de solutions de gestion des déchets radioactifs. 
 

© PxHere

 

Cette coopération entre ENEC et l’Andra comporte plusieurs volets : une revue des aspects règlementaires, de la formation d’équipes et le développement préliminaire d’un centre de stockage pour les déchets opérationnels de faible et moyenne activité.


La signature de l’accord a eu lieu après de multiples rencontres et discussions entre l’Andra et ENEC aussi bien aux Emirats Arabes Unis qu’en France.
 

Partager cette page