Aller au contenu principal

Le tourisme industriel en Meuse/Haute-Marne  : une nouvelle carte à jouer

Plus de 10 000 personnes sont venues découvrir les installations et le Laboratoire souterrain du Centre de l’Andra en Meuse/Haute-Marne en 2018. Une attractivité que l’Andra met au service du développement local et des différents acteurs du tourisme meusien et haut-marnais.

« Le tourisme de découverte économique est un axe fort de notre stratégie de développement »

Nous intervenons sur tout le Sud meusien. Le Laboratoire de l’Andra figure à la fois sur nos brochures groupes et individuels, au même titre que d’autres entreprises remarquables du territoire comme Essilor ou Bergère de France…

Le tourisme de découverte économique (découverte des entreprises et des savoir-faire du territoire) a été identifié comme un axe fort de notre stratégie de développement. Aujourd’hui, il constitue un volet tout aussi important, en termes de fréquentation, que le tourisme culturel. Il y a une véritable attente de nos visiteurs sur cette thématique !

Anicée VIGNOT, directrice de l’office de tourisme de Meuse Grand Sud

 

 

Le saviez-vous ?

Les sites de l’Andra  sont mentionnés comme point d’intérêt dans  des guides dédiés  au tourisme industriel, comme le Guide du Routard.

.

Cécile PIERRE,
déléguée générale de l’association nationale de la visite d’entreprise "Entreprise et découverte"

« Le tourisme industriel fonctionne bel et bien et représente une véritable opportunité »

L’Andra est un membre actif que nous sollicitons fréquemment pour des interventions dans le cadre de nos rencontres nationales ou d’événements extérieurs. Dernière en date : l’exposition « L’Usine extraordinaire » à Paris où elle a présenté ses offres de visites et apporté son témoignage à d’autres professionnels qui n’ont pas encore sauté le pas. Un exemple très intéressant car l’activité de l’Andra est complexe, pas très « glamour » et sensible de surcroît.

Avec 15 000 visiteurs présents chaque année sur ses trois sites, démonstration est faite que les gens ne s’intéressent pas seulement aux visites qui se terminent par une dégustation de produits ; ils ont aussi envie de découvrir le réel, de s’informer, de comprendre. Le tourisme industriel fonctionne bel et bien et représente une véritable opportunité pour les entreprises et, au-delà, pour tous les acteurs locaux.

 

Partager cette page