Aller au contenu principal

Les ascenseurs du Laboratoire souterrain : sécurité maximum

Le saviez-vous ? Pour transporter quotidiennement le personnel et le public, les matériaux et machines à 500 m de profondeur, pas moins de six ascenseurs équipent le Laboratoire souterrain de l’Andra.

Durant huit mois, entre 2018 et 2019, l’ordinateur qui commande ces équipements a été intégralement remplacé. Une opération de maintenance complexe, effectuée pour la première fois depuis la mise en place des ascenseurs. « Les technologies évoluent. Pour maintenir leur parfait état de fonctionnement, les systèmes doivent être modernisés tous les 15 à 20 ans », explique Fabrice Ceola, directeur du département maintien en condition opérationnelle au Centre de l’Andra en Meuse/Haute-Marne.

 

Des équipements sur mesure

Mais les ascenseurs du Laboratoire sont aussi uniques en leur genre. Conçus sur mesure par une entreprise grenobloise pour s’adapter à la forme des puits et à la configuration du site, ces ascenseurs disposent d’automates de sécurité particulièrement élaborés. « Ils nous envoient en continu l’information relevée par les capteurs situés sur les ascenseurs. Depuis la salle de conduite, on sait à tout moment où ils sont et si leur fonctionnement est optimal. Si un dispositif de sécurité venait à faillir, d’autres dispositifs de secours peuvent prendre le relais. » Désormais en activité, le nouveau logiciel développé par la société Ekium aura nécessité trois mois d’indisponibilité des puits du Laboratoire pour sa mise en place. « Il ne s’agissait pas simplement de changer de logiciel, précise Fabrice Ceola, mais de tester à nouveau toutes les fonctionnalités des machines avant qu’elles ne reprennent du service. »

 

Infographie - Les ascenseurs du Laboratoire (PDF 4.43 Mo)
Partager cette page