Aller au contenu principal

Dialoguer avec les publics et diffuser la culture scientifique

Fournir une information claire et vérifiable sur la gestion des déchets radioactifs, rencontrer ses publics et dialoguer avec ses parties prenantes sont les axes principaux de la politique de communication de l'Andra qui repose sur une démarche d'ouverture, de concertation et de transparence.

Le dialogue à l'Andra

Depuis sa création, l’Andra a développé des actions de dialogue afin de répondre aux demandes grandissantes de la société d’être associée aux décisions et afin d’enrichir ses propres réflexions en matière de gestion des déchets radioactifs.

La mission de communication de l’Agence est inscrite dans la loi et fait partie intégrante de ses activités. Son ambition est de sensibiliser et d’impliquer la société civile d’aujourd’hui afin d’assurer la continuité avec la génération suivante.

Parce qu’elle s’occupe d’un sujet de société majeur, l’Andra a le devoir de s’adresser à tous les publics et créer un lien entre les citoyens et les déchets radioactifs aujourd’hui. Elle s’adresse en priorité à ceux qui sont les plus concernés par les déchets radioactifs – les riverains des centres et les producteurs de déchets - mais aussi à ceux qui prennent les décisions, qui représentent le public, aux relais d’informations et plus largement à tout citoyen que le sujet intéresse.

La politique de communication est construite sur :

  • l’écoute, destinée à suivre l’évolution de l’opinion des publics et à identifier leurs attentes,
  • l’information, transparente, sans tabou, fréquente et régulière, abordant les sujets de préoccupation des publics et adaptée à leurs usages,
  • l’explication, une approche pédagogique permettant à chacun de comprendre le sujet dans un langage adapté à son niveau de connaissance,
  • le dialogue, pour construire une relation durable avec tous les publics,
  • la concertation, parce que les bonnes décisions ne se prennent que dans l’échange.

Les Commissions locales d'information (CLI)

Les CLI constituent un outil privilégié de la transparence nucléaire au niveau local. Elles ont une mission de suivi, d'information et de concertation en matière de sûreté nucléaire, de radioprotection et d'impact des activités nucléaires sur les personnes et l'environnement.

La création d'une CLI incombe au président du conseil départemental. Elle est composée de représentants des collectivités territoriales, de membres du Parlement élus dans le département, de représentants d'associations environnementales, de syndicats, du monde économique et de personnalités qualifiées. Les représentants de l'ASN, des services de l'État intéressés, et des opérateurs participent de plein droit avec voix consultative aux travaux de la CLI.

Plusieurs commissions suivent localement les installations de l'Andra :

La commission de suivi de site pour le Centre industriel de regroupement, d'entreposage et de stockage (Cires) :

Présidée par le préfet de l'Aube

Sous-préfecture de Bar-sur-Aube
18 rue Armand
B.P. 52
10201 Bar-sur-Aube Cedex

  • Tel : 03 25 27 06 19
  • Fax : 03 25 27 39 58

 

La Commission locale d'information pour le Centre de stockage de l'Aube (CSA) :

Présidée par le président du Conseil départemental de l'Aube

Cli - Communauté de communes de Soulaines-Dhuys
Domaine Saint-Victor
10200 SOULAINES-DHUYS

  • Tél. : 03 25 92 59 40
  • Fax : 03 25 92 59 42

 

La Commission locale d'information du centre de stockage de la Manche (CSM) :

Présidée par le président du Conseil départemental de la Manche

Conseil départemental de la Manche
98 route de Candol
50009 Saint-Lô CEDEX

  • Tél : 02 33 05 55 50

 

Le comité local d'information et de suivi du laboratoire de recherche souterrain de Meuse/Haute-Marne

Dont le président est nommé par un arrêté signé par les deux Présidents de Conseils départementaux de la Haute-Marne et de la Meuse

18 Avenue Gambetta
Quartier des entrepreneurs
55000 BAR LE DUC

  • Tél : 03 29 75 98 54
  • Fax : 03 29 79 64 49

 

Partager cette page