Aller au contenu principal

Objectif propreté à Gondrecourt-le-Château

L’Andra a engagé des opérations sur deux sites dont elle est propriétaire : l’évacuation d’une ancienne décharge communale et la démolition de bâtiments situés sur une friche industrielle à Gondrecourt-le-Château, dans la Meuse. Deux projets qui participent à l’amélioration de l’environnement local. Explications.

L’Andra conduit régulièrement des chantiers aux alentours de son Centre de Meuse/Haute-Marne dans le cadre de la gestion de son patrimoine immobilier et foncier (aménagement de desserte, dépollution, réhabilitation, démolition…). L’Agence a récemment entrepris en lien avec les collectivités locales, une opération de dépollution d’une ancienne décharge communale située entre Gondrecourt-le-Château et Horville-en-Ornois, sur une parcelle lui appartenant. Gravats, ordures ménagères, encombrants, déchets d’activités artisanales ou carcasses de voitures… L’objectif des travaux est d’évacuer les 67 000 tonnes de déchets, à ce jour recouverts de terre, puis d’assainir le terrain.

Un chantier complexe

La décharge, exploitée entre 1985 et 1995, constituait un point noir pour l’environnement. « Avant d’entamer les travaux, l’Andra a dû faire des analyses très précises afin d’identifier la nature des déchets présents, car, en fonction de leurs typologies, ils seront évacués vers des filières de gestion différentes », explique Laurence Richard-Panot, cheffe de projet intertion territoriale à l'Andra. Pour évacuer l’intégralité des déchets, près de trente allers-retours de chargement/déchargement vers des centres de tri agréés seront nécessaires quotidiennement jusqu'au printemps. La mise en place de plusieurs itinéraires concertés avec les collectivités permettra de limiter les nuisances liées au transport. « Par ailleurs, l’important volume de déchets et le caractère encaissé du terrain, rend ce chantier complexe en termes techniques mais aussi financiers et règlementaires », souligne Laurence Richard-Panot.

Au service du territoire

En assurant la maitrise d’ouvrage du chantier et en facilitant l’ingénierie publique, l’Andra met son expertise au service du territoire. Mais de telles opérations participent également au dynamisme économique local. L’ampleur et la complexité du chantier est en effet l’occasion de croiser les compétences de grandes entreprises spécialisées, comme SUEZ Environnement (en charge ici des enjeux liés au tri des déchets) et d’entreprises plus locales comme Calin qui gère les terrassements et les transports de l’opération. Après l’installation, en octobre dernier, des équipements du chantier (base vie, portique de détection des déchets à risques…), l’évacuation des premiers déchets a débuté en novembre et s’échelonnera sur plusieurs mois « L’Andra remplit ainsi ses obligations de propriétaire : à terme, cette parcelle - acquise en 2013 et sur lequel se situerait le tracé de la future installation terminale embranchée (ITE), si le projet Cigéo est autorisé - retrouvera son état initial », conclut Laurence Richard-Panot.

Une friche bientôt assainie

Parallèlement à la dépollution de la décharge, l’Andra poursuit les travaux de démantèlement de la friche industrielle de Gondrecourt-le-Château dont elle est propriétaire depuis 2013. Le site est une annexe du Laboratoire souterrain de l'Andra en Meuse/Haute-Marne qui sert à entreposer du matériel et à conserver des échantillons de roche (carottes) issus de différentes campagnes d’investigations géologiques. L’Agence démolit deux anciens bâtiments techniques qui menaçaient de s'écrouler. Il s’agit là d’une seconde phase de travaux : à la suite de l’autorisation obtenue en 2015, l’Andra a déjà réalisé du désamiantage, du démontage et de la déconstruction de bâtiments sur ce site.

Partager cette page