Aller au contenu principal

Projets de stockage géologique: ça bouge à l’international !

Le stockage géologique est reconnu à l’international comme la solution de référence pour gérer les déchets radioactifs les plus dangereux et à vie longue. Si tous les pays ne sont pas au même stade d’avancement, tous progressent et certains s’apprêtent à franchir des étapes importantes.

 

La carte interactive ci-dessus vous permet de visualiser le stade d’avancement des différents pays dans leur projet de stockage géologique. Cliquez sur les pays afin d’en savoir plus sur leurs dernières avancées (les laboratoires souterrains de recherche apparaissent en zoomant sur la carte).

 

 

Stockage géologique ou entreposage de longue durée ?

Selon la directive européenne 2011/70/Euratom du 19 juillet 2011 : « les déchets radioactifs, y compris le combustible usé considéré comme déchet, doivent être confinés et isolés durablement des êtres humains et de la biosphère. Du fait de leur nature spécifique, à savoir de leur teneur en radionucléides, il est impératif de prendre des dispositions afin de protéger l’environnement et la santé humaine contre les dangers résultant des rayonnements ionisants, y compris de mettre en place un stockage dans des installations appropriées qui serviront d’emplacement final. L’entreposage de déchets radioactifs, y compris à long terme, n’est qu’une solution provisoire qui ne saurait constituer une alternative au stockage. »

A l'échelle international, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et l'Agence pour l’énergie nucléaire (AEN) de l'OCDE abondent également dans ce sens.

Retrouvez notre dossier complet sur le stockage des déchets radioactifs à l'international
Partager cette page