Accueil

  

Le concept multi-barrières

L'objectif de la gestion à long terme des déchets radioactifs est de protéger l'homme et son environnement contre toute émission ou dissémination de matières radioactives. Les concepts de stockage, adaptés à chaque type de déchets, doivent isoler les matières radioactives de l'environnement pendant le temps nécessaire à la décroissance de la radioactivité contenue.


La sûreté du stockage repose sur 3 composantes :

1. les colis qui contiennent les déchets,
2. les ouvrages de stockage dans lesquels sont placés les colis
3. et la géologie du site qui constitue une barrière naturelle.


Chacune de ces trois composantes est rigoureusement étudiée.

 

Le concept multi-barrière appliqué au CSA

Le concept de stockage en surface des déchets de Faible et Moyenne Activité à vie courte repose sur trois barrières de confinement :

 

1. Le colis est composé de 15 % de déchets proprement dits (gants, bottes, outils, etc. ayant été en contact avec des matières radioactives) et de 85 % d'enrobage (béton, mortier, résine, bitume) qui stabilise et rend les déchets inertes. L'emballage est soit métallique, soit en béton, selon le volume et la radioactivité des déchets qu'il contient.
 
3. Les ouvrages de stockage ont pour fonction principale d'isoler les colis de l'environnement, et surtout de l'eau. Ainsi, les colis sont stockés dans des cases de stockage de béton armé de 25 m de côté et de 8 m de haut. Pendant le remplissage de la case, les colis sont protégés de la pluie par des toits mobiles. Lorsqu'une case est remplie, elle est fermée par une dalle de béton et recouverte d'une couche de polyuréthane imperméable. On vérifie l'étanchéité de ces cases grâce à un réseau de galeries souterraines, régulièrement contrôlées. L'ensemble forme les ouvrages de stockage qui ont été étudiés pour résister aux séismes.

3. Les cases de stockage sont construites sur une couche d'argile imperméable qui constituerait une barrière naturelle, en cas de dispersion accidentelle d'éléments radioactifs vers la nappe souterraine. Au dessus de l'argile, une couche sableuse draine les eaux vers un exutoire unique qui facilite la surveillance de l'environnement et la vérification que l'évolution du stockage est conforme aux prévisions. Enfin, le stockage est situé dans une zone géologiquement stable qui ne présente pas de risque sismique.

 

  
  
  

Fûts
Fûts stockés dans une case de stockage du CSA


cases de stockage
Case de stockage au CSA

 

réseau séparatif
Galerie du réseau séparatif gravitaire enterré (RSGE) au CSA

Page mise à jour le Lundi 7 Juillet 2014 à 14h54