Accueil

  

Les déchets de faible activité à vie longue (FA-VL)

Les déchets de faible activité à vie longue, dits déchets FA-VL, sont des déchets dont l'activité est faible par comparaison aux autres déchets radioactifs. Ils sont "à vie longue" car ils contiennent des éléments radioactifs dont la décroissance est lente.

  

Ces déchets sont essentiellement des déchets radifères (contenant du radium) et de graphite. L'essentiel des déchets est déjà produit ; leur production s'est arrêtée ou doit s'arrêter. D'autres déchets FA-VL existent tels que d'anciens objets radioactifs à usage familial (ex : fontaine au radium), certaines sources scellées usagées (paratonnerres, détecteurs d'incendie…), certains déchets bitumés (boues radioactives séchées enrobées dans du bitume).

 

Aujourd'hui, les déchets FA-VL déjà produits sont entreposés sur leurs sites de production ou sur des sites ayant accueillis des activités utilisant historiquement la radioactivité. Ils sont recensés et localisés en détail dans l'Inventaire national des matières et déchets radioactifs publié par l'Andra.

 

Les déchets FAVL représentent environ 180.000 m3, soit :

- environ 6% du volume des déchets radioactifs français

- 0.01% de la radioactivité associée

 

 

Les déchets de graphite

les déchets dits de "graphite" qui proviennent des premières centrales nucléaires françaises de la filière UNGG (Uranium naturel graphite gaz). Ils doivent leur nom au graphite, matériau correspondant à une variété très pure de carbone, qui était utilisé en grande quantité dans ces réacteurs de première génération.
Ces déchets sont issus de l'exploitation de ces centrales (chemises qui entouraient le combustible) et de leur démantèlement (empilements qui constituaient le coeur des réacteurs, protections biologiques…).
Ils proviennent également de l'exploitation et du démantèlement de réacteurs expérimentaux aujourd'hui arrêtés.
Ces déchets contiennent des radionucléides à vie longue comme le carbone 14 (5.700 ans). Son niveau de radioactivité est de l'ordre de plusieurs centaines de milliers de Bq par gramme.

 

Qu'est-ce qu'un déchet de graphite ? 

 

 

 

Les déchets radifères

Les déchets radifères doivent leur nom au radium qu'ils contiennent.

  • Une première partie de ces déchets radifères provient du traitement de minéraux par l'industrie chimique. Ces déchets sont entreposés sur les sites des industriels Rhodia et Cezus (à La Rochelle en Charente-Maritime, à Cadarache dans les Bouches du Rhône et à Jarrie, en Isère).

 

  • Une 2ème partie des déchets radifères est collectée lors des travaux d'assainissement et de réhabilitation des anciens sites industriels contaminés au radium ou au thorium (exemple : les laboratoires de Marie Curie). L'Andra est chargée d'assainir ces sites et de récupérer les terres et gravats radioactifs. Les déchets issus des sites déjà dépollués sont entreposés dans l'attente d'une solution de stockage (à Cadarache dans les Bouches du Rhône et à Bollène dans le Vaucluse)

 

  • Une 3ème partie des déchets radifères est issue de la mise au point de méthodes d'extraction de l'uranium par l'usine du Bouchet du CEA. Ils sont entreposés sur le site d'Itteville (91) dans l'attente d'une solution de stockage.

 

D'où viennent les déchets radifères ?

  

  

  

Les autres déchets de faible activité à vie longue

D'autres déchets sont considérés comme des déchets de faible activité à vie longue, tels que :

  • Des objets contenant du radium : objets parapharmaceutiques à base de radium tels que poudres, lotions, fontaines au radium - objets radioluminescents...
        
  • Des objets contenant de l'uranium : objets de céramique, de faïence ou en émail utilisant l'uranium pour ses pigments jaune, orange et vert - ailes ou gouvernails des avions - quilles de voiliers...

  • Des objets contenant du thorium : trains d'atterrissage d'avions, boîtes de transmission des hélicoptères...
       
  • Des sources scellées usagées contenues dans des détecteurs d'incendie ou des paratonnerres. 
       
  • Des déchets bitumés qui sont des boues radioactives séchées et enrobées dans du bitume pour contenir leur radioactivité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  
  
  

Entreposage des déchets FA-VL
Sites d'entreposage des déchets FA-VL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chemise de graphite exposée à la centrale de Bugey

Chemise de graphite exposée à la centrale nucléaire de Bugey

 

Empilement de briques de graphites

Empilement de briques de graphites

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dechets radifères entreposés en futs sur leur site de production

Déchets radifères entreposés en futs sur le site de production 

 Ancien laboratoire de fabrication d'aiguilles de radium

Ancien laboratoire de fabrication d'aiguilles de radium

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reveil bayard
Réveil Bayard

 

Fontaine au radium
Fontaine au radium

Page mise à jour le Mercredi 6 Avril 2016 à 10h18