Aube        Manche       Meuse/Haute-Marne    
  

Exercices de sécurité nécessitant des secours externes en simultané au CSA et au Cires

Mercredi 29 novembre, les centres industriels de l'Andra dans l'Aube ont réalisé simultanément l'exercice annuel de mise en œuvre du plan d'urgence interne (PUI) du Centre de stockage de l'Aube (CSA) et l'exercice bisannuel de mise en œuvre du plan d'opération interne* (POI) du Centre industriel de regroupement, d'entreposage et de stockage (Cires).

Ces exercices avaient pour objectifs : de tester la capacité à gérer deux situations en même temps ; de vérifier la qualité de la coordination entre les équipes externes et internes sur le terrain et au poste de commandement de direction ; et de tester la capacité à gérer une forte pression médiatique.

 

Le scénario était le suivant : à 8h30, une quinzaine de manifestants bloquent l'entrée du CSA, empêchant certains salariés de rejoindre en voiture leur poste de travail et des livraisons prévues ce jour-là. Quelques instants plus tard, une suspicion d'intrusion de personnes est signalée sur le Cires.

 

Pour la mise en œuvre de ce scénario, l'Andra a travaillé en étroite collaboration avec des étudiants en BTS communication du lycée Saint-Joseph à Troyes. Pendant plusieurs mois, ils ont travaillé sur la mise en scène pour être prêts le jour J. Mercredi dernier, une quinzaine de jeunes ont joué avec le plus de réalisme possible le rôle des manifestants et celui de journalistes cherchant par tous les moyens à obtenir des informations. 

 

Pour gérer la situation au CSA, l'Andra a fait appel à la gendarmerie pour entrer en contact avec les manifestants qui avaient une attitude plutôt pacifique. Après un temps de négociation pour s'assurer que la sécurité était garantie pour tous, les manifestants ont obtenu une rencontre avec le directeur des centres. Satisfaits des échanges, ils ont levé leur blocage.

 

Au Cires, les bâtiments et les personnels ont été mis rapidement en sécurité. Puis avec l'appui virtuel d'un hélicoptère, les gendarmes ont interpellé 5 personnes sur le site.

 

Des vérifications ont été effectuées sur les deux centres avant de décider la reprise des activités industrielles.

 

Les exercices ont pris fin à 12h20.

 

L'Andra a ensuite engagé une séance d'échanges avec l'ensemble des intervenants et des observateurs (notamment les services de la préfecture et de la gendarmerie) permettant d'établir un premier bilan positif et de déterminer des axes potentiels d'amélioration dans la gestion de deux événements simultanés.

 

*Le plan d'urgence internet(PUI) du Centre de stockage de l'Aube et le plan d'opération interne (POI) du Centre industriel de regroupement, d'entreposage et de stockage sont déclenchés dès lors qu'une situation incidentelle ou accidentelle nécessite l'intervention des secours extérieurs.

 

  
  
  

texte libre éditable

Vendredi 1 Décembre 2017