Aube        Manche      Meuse/Haute-Marne    
  

Le laboratoire souterrain : un outil scientifique unique

Creusé à partir de 2000, le Laboratoire souterrain constitue un atout scientifique exceptionnel pour l'Andra. Il permet l'observation et la mesure in situ des propriétés des argiles du Callovo-Oxfordien âgées de 160 millions d'années et la mise au point de techniques d'ingénierie (creusement – soutènement).


> Accéder à la visite virtuelle du Laboratoire souterrain

 

 

Le site du Laboratoire souterrain se compose :

  • d'installations en surface (locaux administratifs, ateliers, laboratoires et bâtiment d'accueil du public), sur une superficie d'environ 17 hectares,
  • de deux puits d'accès de 4 et 5 mètres de diamètre,
  • de plus de 1600 mètres de galeries souterraines exploitées à 445 et 490 mètres de profondeur, implantées directement dans la couche argileuse du Callovo-oxfordien.

 

 

Jusqu'en 2006, le but du laboratoire souterrain était de déterminer la faisabilité d'un stockage géologique. Les expérimentations scientifiques et techniques ont permis :

  • de qualifier, vis-à-vis de la sûreté à long terme, la couche argileuse pour le confinement de la radioactivité
  • de vérifier que les perturbations qu'engendrerait un stockage sur le milieu rocheux ne modifient pas les capacités de confinement de la roche.


Après 2006, l'Andra entre dans la préparation de la phase industrielle de conception et d'implantation de Cigéo. 

 

 

Plan du laboratoire souterrain avec ses installations souterraines et ses installations de surface

 

Plan du laboratoire souterrain avec ses installations souterraines et ses installations de surface

 

 

  
  
  

Vue aérienne du laboratoire
Vue aérienne du laboratoire

 

 

Installations de surface du Laboratoire souterrain (chevalements)
Installations de surface du Laboratoire souterrain (chevalements)

 



Galerie scientifique du Laboratoire souterrain
Galerie scientifique du Laboratoire souterrain 

Page mise à jour le Jeudi 15 Décembre 2016 à 15h06