Accueil

  

Occupation illégale du bois Lejuc : renvoi au 5 avril

L'Andra a saisi le Tribunal de grande instance de Bar-le-Duc afin de faire reconnaître le caractère illégal de ces occupations, ce qui constitue une étape nécessaire et importante dans le cadre de l'engagement éventuel d'une procédure d'expulsion. Lors de l'audience de ce jour concernant un des occupants supposé du bois, le juge des référés a ordonné sa comparution personnelle, le 29 mars prochain, afin qu'il justifie de son identité et de ses conditions d'hébergement. L'affaire sera rappelée pour plaidoirie le mercredi 5 avril prochain.


L'Agence a acquis le bois Lejuc dans la perspective d'y implanter des installations de surface du projet Cigéo. A ce jour, il ne s'agit pas de débuter la construction du projet mais bien d'acquérir des données en vue de la demande d'autorisation de création que l'Andra doit soumettre fin 2018.
 
Des opposants ont, à de nombreuses reprises, commis des dégradations sur le matériel de l'Andra, empêché les personnels de poursuivre leur travail, et dix à quinze personnes occupent les lieux en toute illégalité. L'Andra, comme elle le fait systématiquement, a donc fait valoir ses droits en portant plainte pour mettre fin à cette occupation.
 
L'Andra, si elle respecte le droit de chacun à manifester et à s'opposer, déplore les actes violents et de malveillance et en particuliers ceux conduits à l'encontre des personnels.



 

  
  
  
Mercredi 22 Février 2017