Accueil

  

Pivic : un projet de vitrification innovant et collaboratif

Areva,  l'Andra et le CEA se sont associés sur le traitement des déchets issus de la fabrication du MOX*. Pour permettre le stockage de ces déchets  de moyenne activité à vie longue dans Cigéo, Areva, en collaboration avec L'Andra, Areva et le CEA ont lancé en 2011 le projet PIVIC (procédé d'incinération-vitrification in can).

Un projet qui vise à mettre en place un procédé pour éliminer la matière organique des déchets (interdite dans tout stockage de déchets radioactifs), tout en divisant leur volume par 8. À l'issue d'un traitement par incinération puis fusion, les déchets se répartissent dans deux couches : l'une de verre, l'autre de métal, deux matériaux déjà connus et étudiés pour le stockage dans Cigéo.

Avec le soutien du programme d'Investissements d'Avenir , l'Andra participe à hauteur de 20 millions d'euros pour les recherches sur le projet Pivic

*Utilisé dans une vingtaine de réacteurs électronucléaires français, le combustible MOX est un mélange d'oxyde d'uranium et d'oxyde de plutonium, issu du retraitement du combustible nucléaire usé. Lors des opérations effectuées par Areva pour fabriquer le MOX, des filtres, des câbles et autres vêtements de protection sont contaminés par la radioactivité (principalement par du plutonium).


 

  
  
  
Mercredi 24 Mai 2017