Aller au contenu principal

Conférence : conservation et transmission de la mémoire

Mai 2003 : au nom du devoir de mémoire et dans le cadre du débat national sur l'énergie, l'Andra organise à Cherbourg une conférence sur la conservation, la transmission et le devoir de mémoire.

Une conférence publique de l'Andra 
(Centre de stockage de la Manche)
jeudi 15 mai à 20 heures à l'Omnia
10, rue de la Paix - Cherbourg

Le devoir de mémoire au service de l'homme et de l'environnement.

À ce titre - et dans le cadre du débat national sur l'énergie - l'Andra organise à Cherbourg une conférence sur la conservation, la transmission et le devoir de mémoire. Une historienne de la mémoire des entreprises, Véronique Lefèbvre, un ingénieur à la Direction Sûreté, Qualité et Environnement de l'Andra, Patrick Charton, et les archivistes paléographes Béatrice Olive et Jacques d'Orléans participeront à un débat animé par René Moirand.

Les mémoires d'ordinateur sont-elles la panacée universelle ? La "mémoire papier" garde-t-elle un avenir ? Comment garantir la maîtrise de l'énergie et la bonne gestion des déchets, sur une planète toujours plus peuplée et menacée par son propre développement ? L'exemple des joints de bitume retrouvés dans des thermes irakiens récemment fouillés et restés étanches, 3000 ans après leur construction, prouve que l'homme n'est pas désarmé face à l'usure du temps. Après sa participation aux Journées de la Science organisées au Parc de la Villette, Andra invite cordialement les personnes intéressées à venir s'informer sur ces sujets. La problématique à débattre est celle du devoir de mémoire.

 

L'exemple du Centre de stockage de la Manche

Implanté en 1969, le Centre de stockage de la Manche de l'Andra vient d'entrer officiellement en phase de surveillance. Une période qui portera sur plusieurs siècles.

L'histoire du centre est le reflet de l'évolution d'un nouveau métier : gestionnaire de déchets radioactifs : une activité incontournable en matière de protection de l'environnement.

Pour cela, l'Agence et le Centre de stockage de la Manche ont dû acquérir la maîtrise complète des diverses techniques de la conservation et de la transmission de la mémoire des hommes, appliquées à la protection de l'environnement et au développement durable.

Des archives bien tenues sont les indispensables témoins de toute activité humaine. Mais avec l'apparition des nouvelles technologies de l'information et de la communication, le monde de la conservation de la mémoire a évolué et il faut en tenir compte.

Partager cette page