Aller au contenu principal

La gestion des déchets radioactifs sur les réseaux sociaux : quelques comptes à suivre

En tant qu’enjeu scientifique, environnemental, social et économique, la gestion des déchets radioactifs implique de nombreuses parties prenantes offrant chacune son éclairage sur le sujet. Producteurs de déchets, contrôleurs, homologues internationaux, organismes de recherche…, la plupart ont des comptes sur les réseaux sociaux que vous pouvez suivre pour vous tenir informé de l’actualité en lien avec les déchets radioactifs.

Les producteurs de déchets

Les déchets radioactifs gérés par l’Andra proviennent d’activités variées. En France, près des deux tiers du volume de ces déchets provient de l’industrie électronucléaire ; le reste provient de la médecine, la défense, la recherche et l’industrie non-électronucléaire. En suivant les réseaux sociaux des principaux producteurs de déchets radioactifs, découvrez ainsi les activités à l’origine de ces déchets et la manière dont ils peuvent être traités en amont du stockage.

EDF, en tant que producteur d’énergie nucléaire, est le principal producteur de déchets radioactifs. Sur ses comptes Twitter et Facebook, le groupe communique sur les lancements de chantier, la production d’électricité nucléaire, etc. Sur son compte LinkedIn, elle met en avant ses salariés au travers de témoignages permettant de découvrir leur quotidien. Sur sa chaîne Youtube, elle publie les replay de ses conférences et grands événements ainsi que des vidéos explicatives sur les thèmes des émissions de CO₂, des énergies renouvelables, de la mobilité, etc.

Orano, spécialisée dans les métiers du combustible nucléaire et de l’exploitation d’installations nucléaires, est également un des principaux producteurs de déchets radioactifs. Sur son compte Twitter, l’entreprise publie régulièrement des informations sur ses activités telles que le transport de combustible. Sur ses comptes Facebook et LinkedIn, le groupe partage des interviews de ses collaborateurs et d’experts sur les sujets d’innovation, de développement durable, du nucléaire, etc. Sur Instagram, Orano publie des infographies pédagogiques sur le sujet, des témoignages d’experts, des définitions sur des termes propres au domaine du nucléaire… Enfin, sur sa chaîne Youtube, le groupe publie des témoignages de ses salariés et de leur travail au quotidien, ainsi que des vidéos explicatives et démonstratives sur les activités de l’entreprise. 

Le CEA, Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives, est un organisme public de recherche à caractère scientifique, technique et industriel dans les domaines de l’énergie, de la défense, des sciences, de la santé, etc. Sa mission est de développer l’application de l’énergie nucléaire dans ces domaines. Sur ses comptes Twitter, Facebook et LinkedIn, il publie des contenus explicatifs et variés sur ses activités tel que la radiologie. Sur Instagram, le CEA met en avant ses salariés en action au travers de photos provenant du monde entier. Sur sa chaîne Youtube, il publie des vidéos de vulgarisation scientifique sur des sujets divers tels que l’observation du soleil, le recyclage des matériaux des batteries ou encore sur le principe d’équivalence. 

 

Les contrôleurs et évaluateurs

L’ensemble des recherches menées par l’Andra est soumis au contrôle et à l’évaluation d’experts indépendants. Ces organismes encadrent et surveillent rigoureusement les activités de l’Andra. Suivez-les sur les réseaux sociaux pour connaître les dernières avancées et rapports officiels concernant la gestion des déchets radioactifs en France.

L’ASN, Autorité de sûreté nucléaire, est une autorité administrative indépendante chargée de contrôler les activités nucléaires civiles en France. Sur ses comptes Twitter, Facebook et LinkedIn, elle publie régulièrement du contenu sur la radioprotection, la gestion des déchets radioactifs ainsi que sur ses avis. Abonnez-vous pour découvrir des informations sur le démantèlement de réacteurs nucléaires et sur les derniers avis de l’Autorité. Sur Youtube, l’ASN publie les replay de ses conférences et les présentations des rapports sur la sûreté. 

L’IRSN, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, est un établissement public chargé d’effectuer des recherches et des expertises sur les risques liés à la radioactivité. L’IRSN est notamment l’appui technique de l’ASN. Sur ses comptes Twitter et LinkedIn, l’organisme publie ses rapports et avis sur les risques nucléaire et radiologique. Il propose également des focus sur des phénomènes liés au secteur comme la surveillance de la radioactivité dans l’environnement ou encore les effets secondaires de la radiothérapie. Sur Youtube, l’institut propose de courtes vidéos de vulgarisation permettant de comprendre rapidement des sujets tels que l’accident de Tchernobyl, le démantèlement d’un réacteur ou encore l’exposition de la population française aux rayonnements ionisants.

L’Opecst, Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, est un organe d’information commun à l’Assemblée nationale et au Sénat. Composé de 18 députés et 18 sénateurs, il a pour mission, aux termes de la loi, « d’informer le Parlement des conséquences des choix de caractère scientifique et technologique afin, notamment, d’éclairer ses décisions ». Sur son compte Twitter, il publie plusieurs fois par mois des informations sur les auditions, événements, et rapports menés par l’office sur des thèmes variés tels que la santé avec la question du vaccin, du nucléaire comme énergie du futur, ou encore de la viande et des conditions d’élevage. 

 

Les instances et homologues internationaux

La gestion des déchets radioactifs concerne l’ensemble des pays qui utilisent les propriétés de la radioactivité dans le cadre de leurs activités industrielles, de recherches ou militaires. La coopération internationale est très importante sur ce sujet. L’Andra partage son savoir-faire et son expérience avec ses homologues étrangers. Suivez les comptes des agences de gestion des déchets de ces pays pour découvrir ce qui se passe à l’étranger.

L’AEN, Agence pour l’énergie nucléaire, a pour mission d'aider les pays membres de l’OCDE à maintenir et à approfondir, par le biais de la coopération internationale, les bases scientifiques, technologiques et juridiques indispensables à une utilisation de l'énergie nucléaire pacifique, sûre et respectueuse de l'environnement. Sur ses comptes Twitter et Linkedin, elle publie rapports, enquêtes publiques et événements sur la sécurité nucléaire, la décarbonation ou encore la place des femmes dans la science. Sur sa chaîne Youtube, l’agence publie les replay de ses conférences.

L’AIEA, Agence internationale de l’énergie atomique, qui dépend du Conseil de sécurité des Nations unies, œuvre pour la coopération scientifique et technique dans le domaine du nucléaire. Elle s’emploie notamment à promouvoir une « utilisation sûre, sécurisée et pacifique de la science et des technologies ». Sur ses comptes Twitter, Facebook et LinkedIn, l’agence publie des informations sur ses événements, travaux, recommandations sur la sécurité. Elle poste régulièrement des articles de fond sur le stockage géologique, revient sur les accidents nucléaires ou aborde l’usage de la radioactivité en médecine. Sur son compte Instagram, découvrez des photos de ses chercheurs en action et des portraits des grands noms de l’histoire du nucléaire et de la radioactivité. Enfin, sur Youtube, l’AIEA partage des vidéos explicatives sur des sujets variés tels que la radioactivité, son utilisation sur notre alimentation, l’histoire du nucléaire, ou encore le climat. 

Les agences en charge de la gestion des déchets 

BGE en Allemagne

Korad en Corée

ONDRAF en Belgique

SGDN / NWMO au Canada

Nagra en Suisse

Posiva en Finlande

NUMO au Japon

SKB en Suède

RWM au Royaume-Uni 

 

Les organismes de recherche et développement

Afin de mener à bien sa mission de gestion des déchets radioactifs, l’Andra collabore avec des organismes de recherche regroupant des acteurs engagés dans le développement de la filière ou des sciences de manière générale. Parmi eux :

Le CNRS, Centre national de la recherche scientifique, est une institution de recherche qui tente de relever les grands défis présents et à venir en explorant le vivant, la matière, l’univers et le fonctionnement des sociétés humaines. Sur ses comptes Twitter et Facebook, le centre publie des photos, résultats scientifiques de ses recherches et partage des reportages sur des sujets très larges, de l’astronomie à l’art en passant par la biologie. Sur son compte Instagram, le CNRS poste des photos et vidéos de ses chercheurs et des paysages explorés. Enfin, il dispose d’une chaîne Youtube, Zeste de Science, de vulgarisation scientifique balayant également une grande diversité de problématiques. 

L’Ineris, Institut national de l'environnement industriel et des risques, est un établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle du ministère chargé de l'environnement. Il mène des programmes de recherche visant à mieux comprendre les phénomènes susceptibles de conduire aux situations de risques ou d’atteintes à l’environnement et à la santé, et à développer sa capacité d’expertise en matière de prévention. Sur ses comptes Twitter, Facebook et LinkedIn, l’institut publie des informations sur ses activités de recherche notamment sur la qualité de l’air, les microplastiques, les pesticides ou encore les substances chimiques. Il communique également sur ses événements et webinaires. Sur sa chaîne Youtube, l’Ineris publie des interviews de ses chercheurs et les relevés et conclusions de ses travaux. 

Le BRGM, Service géologique national, est l’établissement public de référence dans les applications des sciences de la Terre pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol dans une perspective de développement durable. Sur ses comptes Twitter et LinkedIn, il publie régulièrement des anecdotes et décryptages de l’actualité sur la géologie, l’eau, et les recherches de l’organisation de manière générale. Suivez également son compte Instagram pour profiter de photos et vidéos de paysages atypiques, de roches ainsi que des chercheurs en action. Sur sa chaîne Youtube, le BRGM publie des vidéos explicatives sur ces travaux : techniques de recherche, phénomènes géologiques, interviews de ses chercheurs, ainsi que les replay de ses conférences.

 

Les associations et sociétés savantes

La Sfen, Société Française d’Énergie nucléaire, est une association qui a pour mission de développer la réflexion sur la place de l’énergie nucléaire demain. Pour cela, elle tente d’éclairer le débat, stimuler les esprits et faire avancer la recherche de solutions intelligentes par le développement et la diffusion des connaissances. Sur son compte Twitter, profitez en direct des actualités du nucléaire tels que des chiffres sur la production d’électricité, des articles journalistiques et scientifiques ou encore des podcasts sur le quotidien des salariés d’une centrale nucléaire. Retrouvez sur sa page LinkedIn des interviews de salariés du milieu du nucléaire, les dates des événements clés ou encore les opportunités d’emploi. Sur sa chaîne Youtube, la Sfen publie le replay de ses conférences ainsi que les interviews et podcasts. 

L’Académie des sciences, créée en 1666, rassemble d’éminents spécialistes de divers pays, dont les compétences couvrent tous les domaines scientifiques. Elle se penche sur des réflexions relatives aux enjeux politiques, éthiques et sociétaux liés aux grandes questions scientifiques, actuelles et futures. L’Académie tente de construire un cadre d’expertise, de conseil et d’alerte, sur lequel peuvent s’appuyer les politiques publiques, et plus largement éclairer les débats et les choix de notre société. Sur leurs comptes Twitter, LinkedIn et Facebook, l’Académie publie régulièrement des actualités scientifiques, conférences, et autres événements sur les thèmes de la santé, du patrimoine, du climat, du progrès, du développement durable. Elle propose ponctuellement des informations factuelles sur le nucléaire et les déchets radioactifs. Sur sa chaîne Youtube, l’Académie des sciences partage le replay de ses conférences ainsi que des vidéos de vulgarisation scientifique sur les thèmes de l’ADN, l’épidémie de Covid-19 ou encore le changement climatique.

 

Les fédérations de professionnels

Le Gifen, syndicat professionnel de la filière nucléaire française, réunit 200 adhérents et défend les intérêts des entreprises contribuant à la production d’électricité d’origine nucléaire. Sur ses comptes Twitter et LinkedIn, il partage régulièrement les actualités du syndicat, des membres, du quotidien des salariés du secteur, et prend position sur les sujets connexes au nucléaire tels que la taxonomie et le climat. Sur Youtube, le Gifen publie les replay de ses événements et conférences en ligne.

Nuclear Valley, pôle de compétitivité de la filière nucléaire française, a pour mission de faire émerger des solutions innovantes et compétitives pour la filière nucléaire civile et réunit plus de 320 membres (PME, ETI, grands groupes, laboratoires de recherche, organismes de formation, etc). Sur ses comptes Twitter et LinkedIn, il publie plusieurs fois par mois des actualités sur les activités du pôle. Abonnez-vous pour vous informer sur les prochains événements organisés par le pôle ou tout autre acteur du nucléaire. Sur sa chaîne Youtube, Nuclear Valley publie des replay de ses conférences sur l’emploi et la formation dans le nucléaire.

 

Les instances de démocratie

La gestion des déchets radioactifs constitue un sujet régulièrement débattu. Le projet Cigéo, par exemple, est accompagné dans sa démarche de concertation par des garants indépendants nommés par la CNDP. Les instances de démocratie permettent d’informer, d’éclairer le débat, et de veiller au bon déroulement des processus de participation public.

La CNDP, Commission nationale du débat public, est l’autorité indépendante garante du droit à l’information et à la participation du public sur les projets qui ont un impact sur l’environnement. Sur ses comptes Twitter, Facebook et LinkedIn, elle publie régulièrement des informations sur les décrets entrant en vigueur, les événements clés auxquels elle intervient, les webinaires sur les sujets de débat public ainsi que les futures concertations, notamment dans le cadre du stockage des déchets radioactifs. Sur Dailymotion, la CNDP publie les replay des débats publics, des conférences, ainsi que des vidéos de présentation des problématiques débattues.

L’ANCCLI, l’Association Nationale des Comités et Commissions Locales d’Information, regroupe 34 Commissions Locales d’Information (CLI). En France, chaque installation nucléaire est pourvue d’une CLI. La CLI a une double mission : informer la population sur les activités nucléaires et assurer un suivi permanent de l’impact des installations nucléaires. Sur son compte Twitter ouvert en 2012, l’ANCCLI publie plusieurs fois par mois des informations sur les ateliers, événements, conférences, sessions de connaissances, qu’elle organise ainsi que les retranscriptions. 

 

Les personnalités indépendantes

Enfin, qu’il s’agisse de passionnés, d’experts ou de professionnels du sujet de la gestion des déchets radioactifs, il existe sur les réseaux sociaux de nombreuses personnalités à suivre. Chacune y expose son point de vue. Nous avons sélectionné ces sources car leurs propos sont la plupart du temps argumentés, sont actives sur le sujet depuis des années et publient régulièrement. Les suivre permet notamment de se faire une idée des controverses. 

Michaël Mangeon est un docteur en sciences de gestion et un chercheur passionné par le nucléaire. Il est particulièrement actif sur son compte Twitter ouvert en 2019 et publie quotidiennement des photos, vidéos, dessins, ouvrages et autres archives historiques sur le nucléaire. Abonnez-vous à son compte pour profiter d’anecdotes variées et d’une grande diversité de supports visant à conter l’histoire du nucléaire.

Eric Vidalenc est Chef du projet Prospective énergie ressources à l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et conseiller scientifique de Futuribles International. Sur son compte Twitter ouvert en 2012, il publie et partage plusieurs fois par semaine des articles sur les problématiques liées au climat, la transition énergétique et le nucléaire. Suivez-le pour découvrir le nucléaire sous un angle prospectiviste.

Tristan Kamin est ingénieur en sûreté nucléaire. Il publie régulièrement des posts de vulgarisation sur les sujets du nucléaire sur son compte Twitter ouvert en 2014. Suivez-le pour vous informer en temps réel sur l’actualité liée à l’énergie, au nucléaire, à la gestion des déchets radioactifs, et découvrir des anecdotes sur ces sujets. Abonnez-vous sur Youtube pour profiter de vidéos explicatives sur les accidents nucléaires, les fournisseurs d’énergie ou encore la fermeture de réacteurs.

François-Marie Bréon est physicien-climatologue et président de l’AFIS Science. Sur son compte Twitter ouvert en 2014, il publie plusieurs fois par jour des actualités sur le nucléaire de manière vulgarisée. Abonnez-vous pour découvrir ses analyses de rapports, enquêtes, fake news et même podcasts sur la gestion des déchets radioactifs.

Alexis Quentin est membre de La Voix du Nucléaire, une association de citoyens engagés pour le climat. Très actif sur son compte Twitter ouvert en 2018, il commente rapports et articles sur le sujet du nucléaire et plus précisément sur la gestion des déchets radioactifs. Il publie également plusieurs fois par jour des actualités générales sur l’énergie. Découvrez dès maintenant un ensemble de thread sur diverses fake news, sur la radioprotection, sur l’entreposage des combustibles nucléaires, sur la production d’électricité, etc.

Yves Marignac est consultant sur le nucléaire et l’énergie, et expert au sein de l’Institut négaWatt. Sur son compte Twitter ouvert en 2015, il partage des actualités liées à l’énergie, à la transition écologique et au secteur du nucléaire. Abonnez-vous pour vous informer sur les problématiques du nucléaire de façon globale : transition énergétique, sûreté nucléaire ou encore installations des centrales. 

 

L’ensemble des comptes présentés ici permet de dresser un paysage non exhaustif des acteurs gravitants autour de la gestion des déchets radioactifs. Pour des informations en temps réel sur les activités de l’Andra, des centres de stockage et du projet Cigéo, vous pouvez également suivre les comptes de l’Andra.

Partager cette page