Aller au contenu principal

Pourquoi l'Andra installe-t-elle de nouvelles stations sismiques ?

Novembre 2002 : découvrez les raisons qui ont conduit l'Andra à installer de nouvelles stations sismiques.

Trois nouvelles stations sismiques ont été installées dans un rayon de 20 à 40 km autour du Laboratoire. Formant un triangle autour du site, elles ont été implantées à Maizières-les-Joinville et à Sexfontaines, en Haute-Marne, ainsi qu'à Reffroy, dans la Meuse.

Elles vont permettre d'affiner les données déjà transmises par les cinq stations du réseau national implantées dans l'Est de la France. La plus proche se situe dans les Vosges, à une cinquantaine de kilomètres de Bure, et les relevés ne permettaient pas de localiser ni d'identifier avec suffisamment de précision les microséismes se produisant dans la région : sont-ils dus aux tirs à l'explosif dans les carrières environnantes (dont l'Andra a d'ailleurs fait le recensement) ou sont-ils d'origine naturelle ?

Les scientifiques concentreront particulièrement leur attention sur les vibrations produites naturellement par les mouvements de la Terre.

Pour autant, il faut rappeler que le Laboratoire n'est pas construit sur une zone exposée aux tremblements de terre. La stabilité du sol était d'ailleurs l'un des critères de sélection du site. Les microséismes enregistrés dans cette région ne sont que la conséquence des mouvements naturels de l'écorce terrestre.

Partager cette page