Aller au contenu principal

Qu'est-ce qu'un colis de déchets ?

Les colis de déchets radioactifs ne sont pas des objets uniques et standardisés. De quoi sont-ils constitués ? Qu’est-ce qui les différencie ? Par qui sont-ils fabriqués ? Explications sur cette famille… nombreuse !

Big-bags pour les déchets de très faible activité.

Un colis de déchets est en général constitué de trois éléments : un déchet radioactif, un matériau d’immobilisation (verre, béton, résine ou bitume) et le conteneur en métal, béton, plastique…

Ce conditionnement vise à assurer la sûreté de la manutention, de l’entreposage, du transport et du stockage. Il est directement lié au type de déchets radioactifs qu’il renferme.

 

Fûts pour la collecte de déchets FMA auprès des producteurs non électronucléaires.

 Une grande variété de colis, selon le type de déchets…

Les colis contenant les déchets de haute activité ou de moyenne activité à vie longue (HA, MA-VL) sont les plus complexes. À l’opposé, certains déchets de très faible activité (TFA) sont rassemblés dans des grands sacs appelés big-bags.

Entre ces deux extrêmes, il y a toute la diversité des colis de déchets de faible et moyenne activités (FMA) : fûts ou caissons métalliques, cubes ou coques en béton… Il existe ainsi plusieurs centaines de type de colis.

 

Fûts en inox pour les déchets de moyenne activité à vie longue (MA-VL).

… et leur producteur

Cette grande variété de colis provient aussi du fait qu’ils sont fabriqués par des producteurs aux profils très différents. Ainsi, aux côtés de grands producteurs électronucléaires (Areva, CEA, EDF), dont le flux de colis de déchets est important, se trouve une multitude de producteurs non électronucléaires (hôpitaux, laboratoires, industriels…). Enfin, n’oublions pas que l’Agence produit elle aussi des colis de déchets :

  • dans le cadre de sa mission de service public d’abord, puisqu’elle est chargée de collecter les objets radioactifs auprès des collectivités et des particuliers et d’assainir les sites pollués par la radioactivité dont le responsable est défaillant ;
  • dans le cadre de la prise en charge des colis de déchets collectés auprès des producteurs non électronucléaires ;
  • en tant qu’exploitant aussi : l’exploitation du Centre de stockage de l’Aube (CSA) génère en moyenne 45 m3 de déchets radioactifs chaque année, produits par exemple lors de la maintenance ou le nettoyage des équipements. Les déchets sont conditionnés puis stockés sur les centres existants. Les travaux effectués sur le Centre de stockage de la Manche l’année dernière ont quant à eux généré 26 tonnes de déchets de très faible activité (tuyauteries, gravats), qui ont été stockés au Centre industriel de regroupement, d’entreposage et de stockage (Cires).

 

Partager cette page