Aller au contenu principal

Avis de l'autorité de sûreté nucléaire sur la conception d'ensemble de Cigéo

L'ASN vient de rendre publique son analyse sur le dossier de l'Andra présentant  l'architecture d'ensemble du projet Cigéo, les évolutions de conception du projet depuis le dossier 2009 et leurs impacts sur la sûreté du stockage profond. L'ASN a notamment examiné la prise en compte par l'Andra des remarques et recommandations formulées dans ses avis précédents. Dans son avis, elle constate que «  l'Andra a tenu compte des principales recommandations qu'elle avait formulées en 2011 à propos des risques en fonctionnement et considère que certains nouveaux éléments de conception sont à même de renforcer la sûreté en fonctionnement de l'installation ».

Cette analyse s'inscrit dans la suite logique du processus d'évaluation mis en place autour du projet de stockage profond. Depuis le début des études, initiées par la loi du 31 décembre 1991, l'ensemble des études réalisées par l'Andra fait l'objet d'avis réguliers des évaluateurs scientifiques et de sûreté. Ces avis orientent les études menées par l'Andra sur le projet Cigéo en vue du dépôt d'une demande d'autorisation de création en 2015, conformément à la loi du 28 juin 2006..

Après prise en compte des suites du débat public et sous réserve des orientations qui seront données par l'Etat, les études de conception de Cigéo se poursuivront avec une phase d'avant-projet qui sera menée en vue d'élaborer le dossier support à l'instruction de la demande d'autorisation de création. Dans sa demande d'autorisation de création, « certaines options choisies par l'[Andra] nécessiteront d'être justifiées en détail et leur influence sur la sûreté explicitée» comme le rappelle l'ASN dans son analyse.

La décision finale de l'ASN concernant l'autorisation de création Cigéo ne se fera qu'après évaluation de la demande d'autorisation de création déposée par l'Andra. L'Andra devra alors avoir démontré que toutes les recommandations ont été prises en compte et que toutes les exigences de l'ASN sont respectées.

Partager cette page