Aller au contenu principal

Belgique : une première étape vers le stockage géologique de déchets radioactifs

Le 22 novembre dernier, en Belgique, un arrêté royal a été publié permettant l’établissement d'une politique nationale pour la gestion à long terme des déchets les plus radioactifs et/ou à vie longue du pays.

Cet acte réglementaire entérine la décision de principe d'un stockage en profondeur sur le territoire belge, tel que préconisé par l’ONDRAF, l'homologue belge de l'Andra.

Selon l'ONDRAF, il pose les bases servant à fixer, à un stade ultérieur et dans un cadre clair, les modalités de mise en œuvre. Celles-ci seront progressivement fixées lors d’un processus décisionnel participatif, transparent et par étapes qui conduira au choix du ou des sites de mise en œuvre.

 

« Le choix du stockage en profondeur est fondamental pour permettre à l'ONDRAF de remplir pleinement sa mission de service public. Un large débat sociétal sera organisé en 2023 pour, d’une part, définir les grands axes du processus décisionnel qui accompagnera la mise en œuvre du stockage en profondeur et, d’autre part, confirmer ou modifier la décision du stockage en profondeur en Belgique comme solution de gestion sûre dans le cadre de la réversibilité de la décision »

Marc Demarche, directeur général de l'ONDRAF

Pour en savoir plus...
Partager cette page