Aller au contenu principal

Bilan annuel de l’Autorité de sûreté nucléaire : évaluation des centres et projets de l’Andra

En mai et juin dernier, l’ASN et ses divisions locales de Caen et de Châlons-en-Champagne ont présenté leur rapport annuel sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en 2018, ainsi que les conclusions des actions de contrôle menées tout au long de l’année.

Dans son Rapport annuel sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection présenté le 16 mai dernier, l’ASN estime concernant l’Andra que « les ressources organisationnelles et techniques de l’exploitant sont appropriées pour l’exploitation des centres actuels et que cette exploitation est satisfaisante. » . Concernant le projet Cigéo, elle rappelle que « le projet a atteint globalement une maturité technologique satisfaisante au stade du DOS [dossier d’options de sûreté] ».
 

Consulter le rapport de l’ASN dans son intégralité

Lors de sa conférence de presse, la division ASN de Châlons-en-Champagne considère que le Centre de stockage de l’Aube « est exploité dans des conditions satisfaisantes du point de vue de la sûreté et de la radioprotection », et que les « expérimentations et travaux scientifiques menés par l’Andra dans le laboratoire souterrain de Bure se sont poursuivis en 2018 avec un bon niveau de qualité, comparable à celui des années antérieures. »

Pour en savoir plus

Concernant le Centre de stockage de la Manche, la division ASN de Caen considère « l’état et l’exploitation des installations sont satisfaisants, tout comme l’organisation définie et mise en œuvre pour maîtriser les opérations préalables à la fermeture du centre et pour préserver l’état des systèmes, matériels et bâtiments. Néanmoins, des efforts sont attendus de la part de l’Andra pour renforcer la stabilité de la couverture et pour la suppression des infiltrations résiduelles d’eau en bord de stockage. »

Pour en savoir plus
Partager cette page