Aller au contenu principal

IDKM : la nouvelle plateforme internationale sur la mémoire

Du 22 au 24 janvier à Paris, l’Andra a participé à la première réunion d’IDKM (information, data and knowledge management), une nouvelle plateforme internationale de recherche et de travail sur les connaissances et la mémoire dans le cadre de la gestion des déchets radioactifs.

Créée par l’Agence pour l’énergie nucléaire (AEN) de l’OCDE, IDKM regroupe différents acteurs internationaux, dont l’Andra, concernés par le sujet de la mémoire. Les 30 participants de la réunion de lancement ont discuté et préparé les quatre axes de recherche et de travail qui structureront cette plateforme internationale : le dossier de sûreté, le management des connaissances (knowledge management), l’archivage et les différents travaux de préservation de la mémoire. Ces quatre axes couvrent les différentes échelles de temps de la vie d’un stockage de déchets radioactifs, de la préparation de la demande d’autorisation de création jusqu’au long terme, des millénaires après sa fermeture.

À travers son programme Mémoire pour les générations futures, l’Andra est plus particulièrement impliquée dans les deux derniers axes. L’Agence pourra notamment présenter ses travaux sur le dossier synthétique de mémoire du Centre de stockage de la Manche, constitué dans le cadre du réexamen de sûreté du site.

© AEN
Partager cette page