Aller au contenu principal

L’Andra poursuit l’accompagnement de l’Irak dans la gestion de ses déchets radioactifs

De 2016 à 2020, l’Andra a piloté un projet européen visant à accompagner l’Irak dans le démantèlement de ses installations nucléaires et la gestion de ses déchets radioactifs. Après une première phase de mise en œuvre, le projet se poursuit depuis le 23 novembre dernier afin de renforcer les capacités du Centre de radioprotection irakien dans la gestion des déchets radioactifs. Cette deuxième phase de trois ans implique à nouveau l’Andra.

En 2006, le gouvernement irakien a lancé un projet de démantèlement nucléaire du pays (Iraq Nuclear Decommissioning Project). Objectif : démanteler les installations nucléaires irakiennes, mettre en place une stratégie de gestion des déchets radioactifs et élaborer un cadre législatif et réglementaire adapté. 

Assisté dans un premier temps par l’Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), l’Irak a ensuite reçu le soutien de l’Union européenne à partir de 2009 dans le cadre de l’Instrument relatif à la coopération en matière de sûreté nucléaire (voir encadré). Un projet d’accompagnent du Centre de radioprotection irakien(1) pour le démantèlement des installations nucléaires et la gestion des déchets radioactifs du pays a ainsi vu le jour en 2016. Durant quatre ans, l’Andra a piloté un consortium afin d’assurer sa mise en œuvre.

Le succès de cette première phase a conduit à poursuivre le projet durant trois ans. Un nouveau consortium piloté par Expertise France comprenant l'Andra et l'Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a été mis en place. Lancée le 23 novembre dernier, cette deuxième phase a pour objectif de renforcer les capacités du Centre de radioprotection irakien dans la gestion des déchets radioactifs (autorisations liées aux installations de stockage, réglementation, surveillance, etc.). À terme, le projet doit permettre au Centre de radioprotection irakien d’avoir le fonctionnement le plus conforme vis-à-vis des normes internationales fixées l’AIEA et des meilleures pratiques de l'Union européenne. 

(1) Le Centre de radioprotection irakien (Radiation Protection Centre) est l’organisme de réglementation du pays en charge du démantèlement et de la gestion des déchets radioactifs. Il fait partie du ministère irakien de l'Environnement.
Communiqué de presse
Lancement de la seconde phase du projet le 23 novembre 2022.

L’instrument relatif à la coopération en matière de sûreté nucléaire

Depuis 2007, les actions de l’Union européenne sur le plan de l’assistance auprès de pays tiers en matière de sûreté nucléaire sont réalisées dans le cadre de l’Instrument relatif à la coopération en matière de sûreté nucléaire (ICSN). 

En mai 2021, un programme de 300 millions d'euros a été approuvé pour la période 2021-2027. Plusieurs objectifs ont été définis :

  •  la promotion et la mise en œuvre des normes les plus élevées en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection dans les installations nucléaires et pour les pratiques en radiologie des pays tiers ;
  • la mise en place de cadres et méthodes pour l’application de contrôles efficaces des matières nucléaires dans des pays tiers ;
  • l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies responsables concernant le stockage ultime du combustible usé, la gestion des déchets, le déclassement des installations et l’assainissement d’anciens sites nucléaires.

.

Partage d’expérience à l’international

Le modèle français de gestion des déchets radioactifs est l’un des plus avancés au monde et suscite l’intérêt de nombreux pays. C’est pourquoi l’Andra accompagne certains d’entre eux dans le cadre de services commerciaux, d’accords de coopération ou de missions d’expertise.

L’Agence accueille également régulièrement des délégations étrangères sur ses installations, participe aux instances internationales dans le domaine de la gestion des déchets radioactifs et partage son expertise lors de grands événements à travers le monde.

Pour en savoir plus...

Retrouver le panorama international des solutions de gestion de déchets radioactifs
Partager cette page