Aller au contenu principal

Panorama de la vitalité locale

Élus, entrepreneurs, présidents d’associations, d’offices de tourisme, proviseurs… le Journal de l’Andra a souhaité laisser la parole à tous ces acteurs clés de la vie des territoires, qui témoignent de l’engagement de l’Andra à leurs côtés.

Les achats locaux

Florence Obara, directrice de l'association Energic ST 55/52

 

 

Créée en 2007, l’association rassemble les entrepreneurs meusiens et haut-marnais pour leur permettre de répondre aux besoins d’Areva, d’EDF, de l’Andra et du CEA en bénéficiant de la force d’un réseau. Elle compte aujourd’hui une centaine de TPE et de PME également réparties sur les deux départements, 75 % dans la mécanique, 20 % dans le BTP et 5 % dans le service aux entreprises. L’idée est de travailler ensemble à l’échelle du territoire et de valoriser les savoir-faire et expertises au sein d’une offre globale. Une stratégie gagnante, surtout lorsque la volonté de collaborer avec des entreprises locales est forte comme à l’Andra. En 2011, nos adhérents ont signé 2,7 M€ de chiffre d’affaires avec l’Andra. Ce montant a d’ores et déjà doublé en 2012.”

Nicolas Pailley, gérant de la société Bertin Pailley, à Morvilliers

 

 

Spécialisée dans la charpente métallique, l’entreprise compte 18 personnes. Nous travaillons avec l’Andra depuis longtemps. Depuis que celle-ci allotit ses appels d’offres, ils sont plus ouverts à des petites structures comme la nôtre. C’est une procédure très lourde pour nous, mais ça marche ! Cela nous a ouvert de nouveaux horizons et nous a contraints à progresser pour passer du marché des particuliers à celui des entreprises. En ces temps de crise, cette double compétence est un réel atout.”

Christophe Juilly, co-gérant de l’entreprise Juilly, à Nogent-sur-Aube

 

 

Nous sommes une entreprise d’électricité, plomberie et chauffage. Répondre aux appels d’offres de l’Andra nous a fait réfléchir sur nos procédures, et les enjeux liés à la sécurité. Nous nous sommes rendu compte que nous avions les ressources pour ne pas nous cantonner aux particuliers. Grâce à cette référence, nous avons remporté d’autres marchés et pérennisé un emploi. Nous sommes engagés sur un plan de formation pour nos techniciens et notre management, et avons mis tout le matériel aux normes. Travailler avec l’Andra nous a incontestablement fait progresser.”
 

Nous travaillons avec l’Andra et ses sous-traitants depuis début 2009. Nous leur fournissons de l’outillage, des vêtements de sécurité et de travail. Les marchés avec l’Andra nous ont permis de consolider notre activité outillage et de pouvoir compter sur un volume d’affaires régulier avec une vision à moyen et long termes.”

Jean-Claude Malbranque, directeur commercial de la société Miler, à Bar-le-Duc

 

Le tourisme

Guillaume Hamel, directeur de l’office de tourisme de Cherbourg et sa région

 

 

Le Centre de stockage de la Manche fait partie intégrante de la région. C’est pourquoi, en partenariat avec l’Andra, nous organisons depuis près de dix ans des visites à la fois touristiques, culturelles et industrielles. L’objectif est de montrer aux touristes qui passent par le Cotentin les spécificités de notre région. Depuis plusieurs étés, nous intégrons le Centre de stockage à deux circuits thématiques : l’un consacré aux « patrimoines de La Hague » et l’autre, baptisé « Des atomes aux étoiles » couplé avec une visite du planétarium. Chaque année, nous rencontrons un vif succès auprès des fidèles comme des gens de passage, des passionnés comme des néophytes !

L’Andra a parrainé pendant deux ans le Festival international du cirque de Vaucouleurs. Cette année, elle a soutenu la réalisation d’un spectacle son et lumière sur la vie de Jeanne d’Arc. Durant l’été, les 18 représentations ont drainé près de 2 500 personnes : un public très surpris d’assister à un spectacle de cette qualité dans une petite commune rurale. Avec un budget de près de 150 000 €, l’organisation d’une telle manifestation est très lourde pour une structure comme la nôtre. Le soutien de partenaires comme l’Andra nous permet de développer des projets que nous ne pourrions pas envisager autrement.”

Nathalie Merlet, responsable de l’office de tourisme de Vaucouleurs

 

 

L’Andra nous apporte notamment son soutien dans le cadre de notre manifestation Brienne en Scène, un festival de spectacles de rue totalement gratuit pour le public, mis en place depuis 2010. Sa participation nous permet de proposer un plus dans le cadre de notre programmation et contribue ainsi à l’animation de la commune et de ses environs.”

Jean-Marc Livet, président de l’office de tourisme de Brienne-le-Château

Le développement de la vie locale

Nous avons pu réaliser des projets majeurs, comme la construction d’une école ou la réfection de l’assainissement. Nous travaillons aujourd’hui à l’aménagement de la place de la mairie, la réalisation d’une salle des fêtes et la création d’un lotissement à haute qualité environnementale. L’Andra nous permet de faire plus vite et mieux. Seul regret : que le développement économique et la création d’emplois ne soient pas suffisamment au rendez-vous, même si une vingtaine de salariés du site de l’Andra habitent la commune avec leur famille. Tous nos travaux nous permettent aussi d’être au rendez-vous pour en accueillir d’autres…

Stéphane Martin, maire de Gondrecourt

 

Depuis 2000, nous avons créé deux studios et assaini les murs du bâtiment communal où se trouve la mairie, refait la toiture de notre église, enfoui les réseaux d’éclairage public, d’électricité, de téléphone et de fibre optique. Le réseau d’eau datant des années 1960 a été entièrement rénové et complété d’une station de pompage avec un filtre à charbon actif qui nous garantit une eau potable. Une ferme auberge qui emploie aujourd’hui huit personnes a été ouverte et enfin des particuliers ont été aidés pour la rénovation des façades et réhabiliter des bâtisses qui sont devenues des logements locatifs. Tout cela n’aurait pu être réalisé sans la venue de l’Andra dans la région.”

Henri françois, maire de Saudron

 

Il y a une quinzaine d’années, les taxes et les dotations d’équipement issues de l’Andra nous ont permis de construire des équipements publics de qualité : la mairie, une salle communale, une maison des jeunes, des terrains de tennis et de pétanque et de les agrémenter avec de jolis espaces verts. Ils offrent aux Digullevillais, des lieux pour se retrouver et partager de bons moments et concourent à animer notre cœur de village. Même si aujourd’hui nos ressources proviennent de la présence d’Areva, il ne faut pas oublier la dynamique créée à l’époque par l’Andra.”

Jacques Hamelin, maire de Digulleville et vice-président de la communauté de communes de La Hague

 

L’implantation du site de l’Andra sur le canton de Soulaines a redynamisé la fiscalité locale. Nous avons pu développer l’offre de services existante et préserver la vitalité du cœur de notre commune. Les 21 communes de la communauté de communes de Soulaines s’inscrivent dans cette dynamique. L’intercommunalité est devenue un acteur essentiel dans le développement de notre territoire grâce à l’enrichissement de ses compétences. Nous avons fait de l’attractivité du territoire notre priorité et c’est en créant de la qualité de vie, des services et des emplois que nous y parviendrons.”

Philippe Dallemagne, maire de Soulaines et président de la communauté de communes de Soulaines

 

Située en zone rurale, notre intercommunalité qui compte 7 350 habitants est dépourvue de transport en commun. L’Andra nous a aidés à financer un service de transport à la demande baptisé TINEA, avec une société de taxis. L’objectif est de permettre l’accès à tous aux différents services du territoire mais aussi à la culture et au sport pour les jeunes. Pour ne pas concurrencer les autres taxis, il est ouvert 3 jours/ semaine. Lancé en février 2011, et après des débuts modestes, TINEA a progressé de 152 % en 2012. En 2013 nous allons élargir notre proposition, en nombre de jours et en terme de population, puisque le futur périmètre intégrera la communauté de communes de Chavanges et la commune d’Amance, soit 10 200 habitants.”

Gilles Jacquart, président de la communauté de communes du Briennois

 

Formation

François Millard-Rannou, proviseur du lycée professionnel Émile Baudot, à Wassy (52)

 

 

Nous travaillons avec l’Andra dans le cadre du CAP et du baccalauréat professionnel spécialisés en sécurisation des sites. Grâce à des interventions de responsables de l’Andra et à des exercices pratiques sur site, nous amenons les élèves à découvrir la sécurité anti-incendie en site profond à Bure, et les incitons à réfléchir sur les formes de surveillance en cas de risque de malveillance. L’Andra leur ouvre également ses portes pour des stages, pendant leur cursus.”

Emmanuel Scheidt, chef de travaux au lycée Blaise Pascal, à Saint-Dizier (52)

 

 

 

Parmi les différentes formations dispensées dans l’établissement, nous proposons un baccalauréat professionnel et un BTS « environnement nucléaire ». Nos élèves travaillent ainsi sur tout ce qui relève des compétences liées à la maintenance industrielle nucléaire, au démantèlement et à la déconstruction, au tri et à la gestion des déchets, à la radioprotection… Nous avons 45 élèves dans le cursus bac, et 32 dans la filière BTS, venant de toute la France. L’Andra propose trois à quatre stages par an. Les jeunes sont ravis de leur apprentissage là-bas !

Culture et patrimoine

Le cormier est un arbre précieux, très solide, résistant aux sécheresses et aux tempêtes, utilisé comme bois d’œuvre en ébénisterie, sylvitrufficulture, etc. Malheureusement, il est en voie de disparition en Europe. Avec près de cinquante adhérents en Meuse, et plusieurs partenaires, dont l’Andra, notre association veut sauvegarder l’espèce. Les aides financières sont réinvesties dans notre espace ouvert au public, le plus grand verger de graines de cormier d’Europe. En 2013, l’Office national des forêts, mandaté par l’Andra, va installer 200 cormiers que nous aurons fournis."

Fabrice Varinot, président de l’association “Cormier Fruitier Forestier” à Hévilliers (55)

 

L’objectif de Relais d’sciences : faire découvrir au grand public et aux jeunes la culture scientifique dans son ensemble. Nous coordonnons les manifestations organisées dans le cadre de la fête de la Science en Basse-Normandie et organisons des évènements ponctuels (expositions, conférences, animations…). L’Andra est partenaire depuis plusieurs années, le dernier projet en date étant l’exposition Zoom, sur la physique des particules. Au fil du temps, nous avons créé des liens et apprécions de travailler ensemble pour faire découvrir les sciences et les rendre attractives !"

Bruno Dosseur, directeur de Relais d’sciences, à Caen

Nous avons contacté l’Andra dès son arrivée dans l’Aube pour bénéficier de nouvelles données sur la géologie de l’Aube. Nous avons eu accès aux résultats des levés de terrain et des forages réalisés en vue de l’implantation du centre et ils nous ont fait don de deux forages carottes. Depuis, nous avons collaboré dans le cadre des randonnées géologiques lors des journées de l’environnement, ou, plus récemment, pour la conception d’une exposition sur la géologie de l’Aube. L’Andra a aussi subventionné l’édition de plusieurs brochures et ouvrages scientifiques de l’AGA, ainsi que la fabrication d’un puzzle destiné au jeune public pour nos expositions. C’est un partenaire important de l’association.”

Claude Colleté, président de l’Association géologique auboise

Partager cette page