Aller au contenu principal

Plus de 12 000 visiteurs au Centre de Meuse/Haute-Marne en 2019

En 2019, le Centre de l’Andra en Meuse/Haute-Marne (CMHM) a accueilli 12 109 curieux. Un chiffre en progression par rapport à l’année précédente qui met en lumière l’intérêt des publics pour la gestion des déchets radioactifs et le projet Cigéo.

Plus de 12 000 visiteurs au CMHM

Cela fait 6 % de plus que l'année précédente, relève Dominique Mer, responsable du service communication et dialogue au CMHM. Explication ? Outre le succès de l'exposition temporaire sur le système solaire (2 500 visiteurs en 2019), l'intérêt pour Cigéo, projet de centre de stockage des déchets les plus radioactifs en couche géologique profonde, ne faiblit pas. « Bien souvent, le public en a eu écho via les médias, souhaite en savoir davantage et fait le déplacement. »

Plusieurs espaces sont à découvrir, donnant lieu à plusieurs types de visite :

L’Espace technologique

Dans un vaste espace dédié au projet Cigéo, le visiteur, guidé par un conférencier, découvre des maquettes, prototypes, robots qui aident à comprendre le projet. Une exposition permanente explique les missions de l'Agence, la gestion des déchets radioactifs en France, les avancées du projet. « Les conférenciers fournissent des explications concrètes et répondent aux questions et aux inquiétudes exprimées par les visiteurs », précise Dominique Mer.

Régulièrement, l’Andra propose aussi des expositions temporaires sur des sujets scientifiques et culturels (géologie, environnement, astronomie, archéologie, etc.) à destination du grand public et des plus jeunes. « Actuellement et jusqu’à fin mars, c’est : Voyage dans le système solaire et au-delà ! »

Le Laboratoire souterrain

Le Laboratoire souterrain de l’Andra où les scientifiques mènent, à 500 mètres sous terre, des essais et des expérimentations nécessaires au projet Cigéo. En 2019, plus de 3 000 personnes ont pu l’explorer en compagnie des guides de l’Andra. La visite souterraine se fait généralement en semaine, et en petits groupes. « Nous conseillons au public d’avoir profité d’une première séance explicative à l’Espace technologique de façon à bien comprendre les tenants et aboutissants de notre programme scientifique souterrain. »

Public varié

Si le grand public est majoritaire, des professionnels, élus ou étudiants figurent aussi parmi les visiteurs. En 2019, 43 % venaient de Meuse et de Haute-Marne. Les autres visiteurs ont des origines plus lointaines. Par ailleurs, 55 délégations représentant des pays concernés par la gestion des déchets radioactifs (Chine, Japon, États-Unis, Allemagne) ont également été accueillies en 2019.

En 2020, l’Andra poursuit son programme d’accueil. Le Laboratoire de recherche souterrain sera particulièrement à l’honneur pour son 20e anniversaire. Pour venir découvrir les installations et le projet de l’Andra en Meuse/Haute-Marne : visite.55.52@andra.fr

Infos pratiques : c'est par ici !
Partager cette page