Aller au contenu principal

Premier appel d'offres pour Cigéo

Le premier appel d'offres pour Cigéo, le Centre industriel de stockage géologiquepour les déchets radioactifs issus principalement du traitement des combustibles nucléaires usés, est paru ce jour au Journal officiel de l'Union européenne. Après vingt ans d'études et de recherches, l'Andra va choisir le premier maître d'oeuvre qui l'accompagnera dans la préparation de la demande d'autorisation de création de Cigéo.

Ici la zone de 200 hectares environ située à la verticale des installations souterraines de stockage

Après vingt années d'études et de recherches sur le stockage géologique de déchets radioactifs, l'Andra a posé les grands principes de Cigéo, le centre industriel de stockage géologique, qui permettra le stockage réversible des déchets, principalement issus du traitement des combustibles usés. L'Andra étudie depuis plus de 15 ans l'implantation de Cigéo à la limite des départements de la Meuse et de la Haute-Marne, notamment grâce à son Laboratoire souterrain.

Pour préparer la demande d'autorisation de Cigéo, l'Andra, maître d'ouvrage, doit maintenant s'appuyer sur le savoir-faire d'entreprises spécialisées dans la conception, le pilotage et la réalisation de grands projets industriels, en particulier dans les domaines du nucléaire et des travaux souterrains. L'appel à candidatures a été publié le 13 mai 2011 au Journal officiel de l'Union européenne par l'Andra pour choisir le maître d'oeuvre, dit "système", qui l'accompagnera dans la préparation de la demande d'autorisation de création de Cigéo. Le contrat avec l'entreprise sélectionnée débutera en janvier 2012 et s'achèvera vers la fin 2016.

L'entreprise retenue comme maître d'oeuvre "système" jouera un rôle d'architecte industriel et de coordinateur des maîtres d'oeuvre qui le seconderont, notamment dans les domaines des installations nucléaires de surface, des installations conventionnelles de surface, et des installations souterraines, où devront s'accorder travaux souterrains et différents procédés nucléaires (ventilation, manutention…). La sélection de ces maîtres d'oeuvre "sous-système" fera l'objet d'une deuxième série d'appels d'offres, qui seront lancés avant 2013.

Les études d'avant-projet sommaire devront être finalisées avant fin 2014. Elles serviront à constituer le dossier de demande d'autorisation et de création de Cigéo. Après l'instruction de ce dossier et le vote d'une loi sur les conditions de réversibilité du stockage en 2016, un avant-projet définitif viendra compléter le dossier. Les appels d'offres pour la construction du stockage viendront par la suite après l'autorisation de création.

Partager cette page