Aller au contenu principal

Trois ingénieures de l'Andra "bougent pour l'orientation"

Mardi 6 décembre, l'Andra a participé à la 2e édition de « Elles bougent pour l’orientation »*, organisée localement par l’Université de Technologie de Troyes et dont l’objectif est de promouvoir l’ingénierie et les métiers techniques auprès des collégiennes et lycéennes.

Elles s’appellent Elvina, Estelle et Rachel et font partie des 20 femmes ingénieures sur les centres industriels de l’Andra dans l’Aube. Partantes pour partager leur expérience professionnelle dans des domaines trop souvent perçus comme réservés aux hommes, elles sont allées à la rencontre des élèves de 1ère et Terminales du Lycée Gaston Bachelard de Bar-sur-Aube. Ces interventions étaient à l’initiative d’Anne Frequelin, professeur de mathématiques dans l’établissement barsuraubois qui souhaitait, à travers des témoignages, permettre aux jeunes élèves de « leur donner de l’ambition » car « on se rend compte qu’en terminales, on a déjà moins de jeunes filles qu’en Première en spécialité Maths, par exemple ».

Ainsi, les 3 salariées des centres industriels de l’Andra dans l’Aube, Elvina Blot, Ingénieure de formation et cheffe de service Exploitation des sites industriels, Estelle Rigollet, Ingénieure en Génie Civil et Rachel Champion, Ingénieure Métrologue sont venues présenter leur profession respective aux lycéennes. Elles leur ont fait découvrir les filières d'études techniques et scientifiques possibles dans ces domaines. Elvina, Estelle et Rachel ont également partagé leur parcours personnel qui les a amenées à devenir ingénieures puis à travailler dans un milieu industriel.

Portrait de ces trois "drôles" de dames !

La rencontre avec des élèves fait sens avec leurs convictions. Pour Estelle, « le métier d’ingénieur est passionnant car il est en perpétuel évolution et offre des opportunités de travail sur des projets uniques avec des intervenants de tout horizon ».

Selon Anne Frequelin, les intervenantes de l’Andra ont rempli leurs missions « car on a eu le témoignage de 3 femmes aux profils et aux parcours très différents pour leur montrer qu’avoir de l’ambition dès le début c’est bien mais que ca peut venir aussi après ».

Ces interventions devraient susciter de nouvelles vocations et montrer à ce jeune public féminin que le département de l’Aube peut leur proposer de belles ouvertures professionnelles !

 

* « Elles bougent pour l’orientation » est placée sous le haut patronage du Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et du Ministère de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.
Partager cette page