Aller au contenu principal

Orflam-Plast : Phase finale des travaux de démolition de l'ancienne usine

"Après bientôt 16 ans de travaux, cette dernière phase va permettre de rendre le site de nouveau accessible aux habitants sans que cela représente une quelconque dangerosité"explique Eric Lanès, chef de la mission de service public de l'Andra. "C'est un long chemin parcouru lorsque l'on sait qu'au-delà même de la pollution radioactive, les bâtiments représentaient une menace de par leur vétusté".

Située à Pargny sur Saulx, village d'environ 2000 habitants de la Marne, la société Orflam-Plast qui fabriquait des pierres à briquets avait été mise en liquidation judiciaire en 1997, abandonnant sur le site de l'usine des résidus radioactifs (thorium).

Depuis lors, l'Andra, mandatée par les pouvoirs publics, a procédé à plusieurs phases de mise en sécurité et de réhabilitation du site pour un montant total de 5.7 millions d'euros.

Les dates clés :

1997 : Des résidus radioactifs (thorium) sont découverts sur place par les services de l'Etat qui devient propriétaire du site et donneur d'ordre des travaux via les services préfectoraux

 

1997-2005 : Premiers travaux de mise en sécurité du site et élimination des déchets les plus dangereux par l'Ademe (chimiques et conventionnels) et l'Andra (radioactifs).

 

2008 : L'Andra est alertée sur la présence potentielle de résidus sur deux zones à l'extérieur du site, la Peupleraie et l'étang de la Gravière.

 

2009-2011 :

  • Prospection radiologique sur un périmètre de 60 km2 autour du site grâce à un système de cartographie par hélicoptère. Cette prospection confirme que la pollution ne s'étend pas au-delà des zones identifiées : l'usine, la Peupleraie et l'étang. Ces dernières sont mises en sécurité.
  • Lancement d'une deuxième phase de travaux :
    - réhabilitation des berges de l'étang de la Gravière. A la Peupleraie, 300 peupliers sont abattus, broyés et recouverts d'une membrane géotextile.
    - démolition d'une partie des bâtiments du site.

 

2012-2014 : Troisième et dernière phase de travaux. Démolition des derniers bâtiments de l'usine, mise en place du confinement pérenne des gravats et aménagement du site

Pour en savoir plus :

Partager cette page